20/03/2018 22:34
Les exportations de la République de Corée vers le Vietnam ont augmenté de manière impressionnante en 2017, ce qui a permis à son excédent commercial avec le pays d’Asie du Sud-Est de dépasser celui des États-Unis.
>>Dynamiser le partenariat de coopération stratégique Vietnam - République de Corée
>>Ouverture du troisième Forum pour l'avenir République de Corée - Vietnam

Des clients regardent les produits Samsung dans un magasin dans la capitale sud-coréenne Séoul. Photo : EPA/VNA/CVN

Les statistiques de l’Association coréenne du commerce international (KITA) ont montré que l’année dernière, la République de Corée a exporté 47,7 milliards de dollars de produits au Vietnam, soit 8,3% du total de ses expéditions à l’étranger.

Cette progression est frappante par rapport aux trois années précédentes, lorsque les expéditions au Vietnam ne représentaient que 3,9% des exportations de la République de Corée.

Le Vietnam est entré dans le groupe des 10 premiers pays d’exportation de la République de Corée pour la première fois en 2009 avec un chiffre d’affaires total de 7,1 milliards de dollars. En 2015, il s’est classé troisième après avoir dépassé le Japon.

L’excédent commercial avec le Vietnam a connu une forte hausse. Après avoir dépassé 10 milliards de dollars en 2012, l’excédent s’est élevé à 20 milliards de dollars en 2016 et à 31,6 milliards de dollars en 2017. Entre-temps, il s’établi à plus de 17,9 milliards de dollars avec les États-Unis en 2017.

Les analystes commerciaux ont attribué la croissance à un accord de libre-échange bilatéral entré en vigueur en décembre 2015. De grandes entreprises telles que Samsung Electronics et LG Electronics se sont implantés au Vietnam, renforçant ainsi le volume des échanges entre les deux pays.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.