20/12/2018 18:36
En 2017, le Japon était le plus grand investisseur au Vietnam avec un montant record de 9,11 milliards de dollars. Affaires à suivre en 2018.
>>Ustensiles ménagers: des entreprises japonaises accèdent au Vietnam
>>Les autorité de Cân Tho rencontrent les investisseurs japonais
>>Des entreprises japonaises souhaitent rehausser le taux de localisation au Vietnam

Sur les onze premiers mois de l’année, le Japon a conservé sa première place avec près de 8 milliards de dollars, soit plus de 25,9% du fonds total d’investissement direct étranger au pays. Ces fonds sont notamment versés dans le secteur manufacturier et les services.

Des entreprises japonaises d'articles de consommation cherchent des opportunités d'accès au Vietnam.
Photo: My Phuong/VNA/CVN

À ce jour, 65,1% des entreprises japonaises en activité au Vietnam sont rentables, et environ 70% des investisseurs japonais veulent poursuivre leurs activités dans le pays ou les élargir. Ce taux est plus élevé que dans d’autres pays. Cela affirme que le Vietnam demeure une destination de premier choix pour les investisseurs japonais. Takimoto Koji, représentant en chef de l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) à Hô Chi Minh-Ville, a estimé que des produits japonais étaient de plus en plus populaires sur le marché vietnamien. C’est le grand soutien du gouvernement et des organisations de promotion du Japon comme la JETRO qui a poussé les entreprises japonaises à étendre leurs activités et leurs affaires à l’étranger, a-t-il dit.

Sur le marché vietnamien, les entreprises japonaises veulent présenter des produits de haute qualité et chercher des partenaires de coopération pour la distribution de leurs produits. Elles sondent également des produits avantageux du Vietnam répondant aux besoins des consommateurs japonais.     
Selon Takimoto Koji, l’environnement d’investissement du Vietnam est hautement apprécié par les entreprises japonaises, surtout s’agissant des politiques claires, de la loi stable, de la main-d’œuvre jeune et qualifiée. Cependant, le salaire des travailleurs vietnamiens se classe au 6e rang en Asie du Sud-Est.

Les entreprises japonaises reçoivent l’assistance des organes publics vietnamiens dans la mise en œuvre des formalités administratives et douanières. En outre, les infrastructures, les systèmes du traitement des déchets, les réseaux électriques suffisants dans les zones industrielles et les zones franches sont des conditions favorables pour les entreprises étrangères venant investir au Vietnam.

Les investisseurs japonais tiennent en haute estime le potentiel de développement économique du Vietnam et souhaitent investir ainsi que faire des affaires dans ce pays, a déclaré Takimoto Koji. Le Vietnam est l’un des pays ayant le taux de croissance le plus élevé au sein de l’ASEAN. De nombreuses entreprises japonaises comptent y investir, en établissant une coopération mutuellement avantageuse avec des partenaires vietnamiens. Parallèlement, certaines sociétés japonaises espèrent trouver des partenaires vietnamiens capables de participer à leurs chaînes de production dans le monde, a-t-il conclu.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Festival de la rue des livres du Nouvel An lunaire 2019 Sur le thème "Couleur des livres", le Festival de la rue des livres du Nouvel An lunaire 2019 se tiendra du 2 au 8 février dans le 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, le long de l'axe Mac Thi Buoi - Nguyên Huê - Ngô Duc Kê.