26/08/2017 01:05
Le vice-Premier ministre vietnamien Trinh Dinh Dung a appelé les économies membres de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC) à coopérer et à soutenir mutuellement dans l’instauration et le développement d'une agriculture verte et durable en réponse au changement climatique.
>>Riziculture : l'APEC s'intéresse au Vietnam
>>APEC : pour s’orienter vers un système alimentaire durable
>>La sécurité alimentaire, une priorité pour l’Année de l’APEC 2017

Dialogue des politiques de haut niveau sur l'amélioration de la sécurité alimentaire et de l'agriculture durable en réponse aux changements climatiques, le 25 août à Cân Tho (Sud).
Photo : VNA/CVN

Les économies de l'APEC devraient innover des technologies de la production agricole afin d'assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, a souligné le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung au Dialogue des politiques de haut niveau sur l'amélioration de la sécurité alimentaire et de l'agriculture durable en réponse aux changements climatiques, tenu le 25 août dans la ville de Cân Tho (delta du Mékong).

Les différences dans la capacité de production, les ressources humaines et les hautes technologies restent des obstacles au développement régional, ce qui oblige les économies membres de l'APEC à intensifier leur coopération pour chercher des meilleures mesures en vue de parvenir à une agriculture verte et durable.

Le vice-Premier ministre vietnamien a souligné la nécessité d'intensifier la recherche et le transfert scientifico-technologique dans les secteurs de l'agriculture, de la sylviculture et de l'aquaculture, afin d'accroître la productivité ainsi que la qualité des produits tout en favorisant les applications technologiques dans la gestion agricole.

Les membres de l'APEC devraient renforcer la coopération dans la recherche sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour réduire des pertes alimentaires, a-t-il souligné.

Il a proposé de faciliter le développement d'un marché de la consommation égale sur la base des principes et des accords commerciaux multilatéraux, tout en considérant les activités commerciales comme un facteur important qui favorise l'agriculture durable en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle.

De pair avec  des échanges d'informations sur la gestion durable des ressources naturelles, y compris les ressources en eau transfrontalières, les économies membres de l’APEC doivent accélérer le développement rural-urbain avec un lien plus étroit avec les régions éloignées.

Le rôle de la communauté et des entreprises doivent être valorisé via le modèle de partenariat public-privé (PPP) en matière d'investissement dans les infrastructures, les transports, les télécommunications et l'internet, en particulier dans les zones défavorisées, a poursuivi le vice-Premier ministre. L'APEC devrait établir une connectivité avec des programmes régionaux comme  ceux de l’ASEAN  et de la sub-région du Mékong.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung (droite) et des délégués internationaux en marge du Dialogue à Cân Tho, le 25 août.
Photo : VNA/CVN

Le dirigeant vietnamien a appelé à un plus grand effort conjoint pour mettre en œuvre le cadre de gestion de la réduction des risques, mettre en place d’un système de prévention des calamités naturelles, d’amélioration de la capacité de rétablissement après le passage des calamités naturelles tout en  portant une attention particulière à la gestion des risques en se basant sur la communauté, au développement rural durable.

Selon lui, la sécurité alimentaire et l'agriculture durable en réponse au changement climatique est l'un des problèmes les plus urgents auxquels font face non seulement le Vietnam, mais aussi l'Asie-Pacifique et le monde entier.

Tenir en haute estime du Dialogue des politiques de haut niveau, le vice-Premier ministre vietnamien a noté que l'événement contribuerait aux efforts mondiaux visant à compléter les objectifs de développement durable des Nations unies d'ici 2030 et l'Accord de Paris sur les changements climatiques ainsi que les mesures de sécurité alimentaire approuvées par les ministres des économies de l'APEC.

Le gouvernement vietnamien fait attention à la coopération dans le cadre de l'APEC et s'engage à se préparer à coordonner avec d'autres économies membres de l'APEC et des partenaires en développement pour assurer la sécurité alimentaire, la paix, la stabilité, le développement durable et la prospérité dans la région.

Auparavant, dans son discours d'ouverture, le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, Trân Hông Hà a exprimé que le changement climatique est l'un des plus grands défis pour l'humanité au XXIe siècle qui a eu de sérieux impacts sur la production agricole et les moyens de subsistance de la population mondiale, en particulier en Asie-Pacifique.

La situation sera plus alarmante au cas où nous n’ayons pas mesures de réponse plus efficaces et plus solides, soutenues par une coopération globale avec la communauté internationale en général et la région de l'APEC en particulier.

En tant que l'une des principales régions d'exportation alimentaire mondiale, la région de l'APEC couvre une vaste zone géographique avec une population ayant la tendance à augmenter.

Ainsi, le Vietnam a choisi et proposé  le contenu «Améliorer la sécurité alimentaire et l'agriculture durable en réponse aux changements climatiques» comme l'une des quatre priorités de coopération de l'APEC 2017.

Ce dialogue sur les politiques de haut niveau offre une excellente occasion aux responsables de la production alimentaire et agricole des économies membres de l'APEC de renforcer et d'approfondir leur coopération globale en vue d'une gestion durable de l'alimentation et de la perte alimentaire, tout en contribuant à assurer la sécurité alimentaire en Asie-Pacifique, a-t-il noté.

Enfin, Alan Bollard, directeur exécutif du Secrétariat de l'APEC, a exprimé que le Vietnam, cette année, avait trois priorités importantes sur la croissance durable, l'intégration économique régionale et la modernisation des petites et moyennes entreprises, ainsi que la sécurité alimentaire et l'agriculture durable dans le contexte du changement climatique.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.