25/10/2019 23:48
Le Vietnam demande à toutes parties concernées de respecter sa souveraineté, son droit souverain et sa juridiction, et de ne pas laisser se reproduire de violations, a déclaré la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang.

>>Pékin n’a aucune base juridique pour réclamer sa souveraineté sur ce récif
>>Le Vietnam demande à la Chine de retirer ses navires des eaux territoriales du pays
>>Le Vietnam demande à la Chine de retirer des navires de ses eaux
 

La porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang. Photo: VNA/CVN


Répondant ce vendredi 25 octobre à Hanoï, à une question de la presse vietnamienne et étrangère sur le retrait du groupe de navires Haiyang Dizhi 8 de Chine de la zone économique exclusive et du plateau continental du Vietnam, la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, a souligné :


Le ministère vietnamien des Affaires étrangères a plusieurs reprises abordé la question concernant les activités du groupe de navires Haiyang Dizhi 8 de Chine. Toutes les activités dans les eaux vietnamiennes définies clairement selon la Convention des Nations unis sur le droit de la mer de 1982, qui n’ont pas été autorisées par le gouvernement vietnamien, constituent une violation de la souveraineté et de la juridiction du Vietnam. 


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Pour la première fois, le Vietnam a un jet privé desservant Côn Dao Le Six Senses Con Dao (de la province de Bà Ria - Vung Tàu), un ressort unique de cinq étoiles situé sur l'archipel de Côn Dao, a annoncé récemment la création d'un service d'aviation privé destiné à accueillir les voyageurs les plus exigeants du monde dans cet archipel.