22/11/2018 23:35
Le Vietnam s'oppose résolument à l’installation par la Chine d’une nouvelle structure sur le récif de Bong Bay (Bombay) dans l’archipel vietnamien de Hoàng Sa (Paracels), et demande à la Chine de mettre fin immédiatement à l'opération et de ne pas mener des actions similaires, a déclaré la porte-parole adjointe du ministère des Affaires étrangères, Nguyên Phuong Trà.
>>L'opération des observatoires de la Chine à Truong Sa viole la souveraineté du Vietnam
>>Le Vietnam demande à Taïwan de mettre fin à ses exercices à Ba Binh

La diplomate vietnamienne a fait cette déclaration lors d’une conférence de presse régulière du ministère des Affaires étrangères, jeudi 22 novembre à Hanoï, en réponse aux questions des journalistes sur l’information selon laquelle la Chine avait installé une nouvelle structure sur le récif de Bong Bay appartenant à l’archipel vietnamien de Hoàng Sa.

Le récif de Bong Bay (Bombay) dans l’archipel vietnamien de Hoàng Sa (Paracels).
Source: CSIS/AMTI/CVN

Le Vietnam dispose de bases juridiques et de preuves historiques suffisantes attestant de sa souveraineté territoriale sur les deux archipels de Hoàng Sa (Paracels) et de Truong Sa (Spratly) conformément au droit international, a-t-elle déclaré.

La porte-parole adjointe a souligné que la poursuite des activités par la Chine dans l’archipel de Hoàng Sa constituait une grave violation de la souveraineté du Vietnam sur cet archipel.

Cet acte va à l’encontre des conceptions communes des hauts dirigeants des deux pays, de l’accord sur les principes fondamentaux guidant le règlement des problèmes maritimes, ainsi que de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale signée en 2002 entre l’ASEAN et la Chine, et rend la situation en Mer Orientale plus compliquée et tendue, a-t-elle poursuivi.

Le Vietnam demande à la Chine de respecter la souveraineté du Vietnam et le droit international, et de prendre des mesures concrètes pour contribuer au développement de la coopération et de l’amitié entre le Vietnam et la Chine, ainsi qu’au maintien de la paix et de la stabilité en Mer Orientale, a-t-elle déclaré.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville