20/08/2020 18:07
Le Vietnam a toujours été un membre actif et responsable de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) au cours des 25 dernières années depuis son adhésion au bloc régional, et a apporté d’importantes contributions à son développement, en particulier dans les moments cruciaux, a souligné le 19 août le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh.
>>Colloque international sur le Vietnam et l’ASEAN
>>ASEAN, une région stable, prospère et pacifique

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh.
Photo : VNA/CVN

S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture d’un symposium international virtuel à Hanoï, il a déclaré que le Vietnam avait contribué à la création de jalons de l’ASEAN tels que la réalisation des objectifs d’établir un bloc régional avec les 10 pays de l’Asie du Sud-Est en tant que membres et la Communauté de l’ASEAN, la construction de la Charte de l’ASEAN, et la promotion du rôle central et de la position internationale de l’ASEAN.

Au cours des 25 dernières années, le Vietnam a été témoin d’importants changements au sein de l’association, passant d’un humble début à l’organisation de coopération régionale la plus réussie pour la paix, la stabilité et la prospérité dans la région, ainsi qu’un partenaire important des puissances mondiales, a-t-il ajouté.

L’ancien vice-Premier ministre Vu Khoan a indiqué que l’entrée du Vietnam dans l’ASEAN avait finalement apporté des avantages gagnant-gagnant. Pour l’ASEAN, il s’agissait de la première étape pour rassembler les 10 pays de l’Asie du Sud-Est, ouvrant la voie à l’élimination des soupçons et de la confrontation, et se tournait vers la paix et la coopération. Pour le Vietnam, c’était la première étape pour s’intégrer dans le monde, a-t-il ajouté.

Les participants ont estimé qu’au cours des 25 dernières années, le Vietnam avait joué un rôle clé dans l’ASEAN avec de nombreux jalons, notamment la réalisation d’un bloc impliquant 10 pays d’Asie du Sud-Est, la création de la culture de coopération et de dialogue dans la région et l’élargissement de la participation des partenaires externes dans le renforcement de la confiance et la prévention des conflits via les mécanismes pilotés par l’ASEAN.

Vue générale du symposium international virtuel sur le 25e anniversaire de l'adhésion du Vietnam à l'ASEAN, le 19 août à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le Vietnam a également rejoint la construction, le renforcement et le développement de codes de conduite et de réglementations sur les comportements des pays lorsqu’ils s’engagent dans la coopération régionale, ont-ils souligné.

Il y a encore une grande marge de développement pour l’ASEAN dans le contexte de divers défis tels que les fluctuations géostratégiques, la concurrence entre les pouvoirs, les écarts de développement entre les pays membres, les conflits territoriaux et l’actuelle pandémie de COVID-19.

Les délégués ont suggéré à l’ASEAN de promouvoir la cohésion pour avoir une approche appropriée et un comportement flexible pour relever ces défis ainsi que pour maintenir son rôle central dans la région et pour construire une Asie du Sud-Est pacifique, stable et prospère.

Les orientations de développement de l’ASEAN ont également attiré l’attention des participants au symposium. Beaucoup ont souligné que l’ASEAN devrait se concentrer sur des questions telles que la reprise de la vie socio-économique face à la pandémie de COVID-19 et l’adaptation aux changements dans la production, le commerce et l’investissement.

Fondée en 1967, l’ASEAN regroupe le Bruneï, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Séjours à prix cassés dans des palaces 5 étoiles de Saigontourist Deux des meilleurs hôtels 5 étoiles du groupe Saigontourist à Hô Chi Minh-Ville proposent des promotions très attrayantes jusqu’à la fin de l’année.