26/03/2018 14:34
Le VIe Sommet de la sous-région du Grand Mékong (GMS - Greater Mekong Subregion) et le Xe Sommet Cambodge - Laos - Vietnam (CLV) auront lieu du 29 au 31 mars à Hanoï.
>>Le Vietnam présidera le 6e Sommet de coopération de la sous-région du Mékong
>>GMS-6 et CLV-10, les plus grands événements multilatéraux en 2018
>>Les hauts officiels discutent des préparatifs du VIe Sommet de la GMS

La réunion des hauts officiels de la GMS et des représentants de la Banque d'Asie pour le développement, le 12 mars à Hanoï. Photo : VOV/CVN

Le programme de coopération économique de GMS a été lancé en 1992 avec un soutien de la Banque asiatique de développement (BAD). Il réunit le Cambodge, le Laos, le Myanmar, le Vietnam, la Thaïlande, et la Chine dont le Yunnan et le Guangxi sont représentants.

La sous-région du Grand Mékong a une superficie totale de 2,6 millions de km2 et une population de 340 millions de personnes. L’économie est le secteur où la coopération sous-régionale est la plus efficace. La conférence ministérielle de GMS est organisée chaque année, alternativement dans les pays membres, pour trouver des solutions permettant d’approfondir la coopération et les liens économiques dans la sous-région. À ce jour, 22 conférences ministérielles et cinq Sommets de GMS ont été organisés.

Le Vietnam a activement contribué à la majorité des initiatives de coopération de GMS. En décembre 2017, les projets de coopération de GMS mis en œuvre au Vietnam représentaient environ 6 milliards de dollars. Ils concernaient différents secteurs comme le transport, le développement urbain, la santé et la sécurité sociale, l’agriculture et les ressources naturelles, l’industrie et le commerce…

La participation du Vietnam

Dans le transport, le Vietnam participe à trois couloirs économiques principaux : Nord-Sud, Est-Ouest et le couloir littoral au Sud. Cela a aidé le Vietnam à accélérer le développement de ses relations dans le commerce et l’investissement. En 1999, le Vietnam a ratifié l’accord de GMS sur la facilitation du transport transfrontalier (CBTA, Cross-Border Transport Facilitation Agreement). À ce jour, il en a approuvé tous les appendices. Le CBTA permet d’accélérer l’accomplissement des formalités douanières pour favoriser les déplacements transfrontaliers.

Avec une longueur totale d'environ 4.800 km, le Mékong est le 12e fleuve du monde et le septième d'Asie. Photo : Vietnamtourisme/CVN

Dans le secteur électrique, le Vietnam a signé et appliqué un plan de GMS. Il a également participé aux réunions du Comité de coordination de GMS sur le commerce de l’énergie (GMS Regional Power Trade Coordination Committee, RPTCC). Le Vietnam a en outre coopéré avec d’autres pays membres de GMS pour mieux profiter des accords de la sous-région sur le commerce de l’électricité et partager des informations.

Dans le développement des ressources humaines, le Vietnam, le Laos et le Cambodge sont les bénéficiaires d’un projet d’assistance technique de la BAD qui contribue au renforcement des compétences face aux risques de propagation transfrontalière des maladies. Le Vietnam participe par ailleurs aux recherches sur l’élimination de drogue dans la sous-région.

Il applique de plus un programme sur l'environnement et plusieurs projets sur le transport écologique de GMS. Il contribue activement aux activités de promotion du commerce et de l’investissement de GMS, ainsi qu’à la coopération de la sous-région dans l’agriculture, le tourisme et les télécommunications.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.