08/06/2019 21:57
L’élection au poste de membre non permanent du Vietnam au Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2020-2021 permet au pays d’apporter des contributions plus remarquables à la paix, au développement et à la prospérité dans le monde.

>>L’approbation quasi unanime montre la position particulière du Vietnam
>>Les pays félicitent le Vietnam pour son élection au Conseil de sécurité de l’ONU
>>Opportunité de contribuer sur les fronts diplomatique et commercial international

Séance plénière du Conseil de sécurité de l'ONU à New York le 6 juin.

Photo: Xinhua/VNA/CVN


Ce résultat électoral répond aux aspirations de tout le peuple vietnamien et prouve qu'après plus de 30 ans de Renouveau et d'intégration internationale, le prestige, le rôle et la position du Vietnam dans le cadre des Nations Unies et sur la scène mondiale se sont accrus.

Suite à l’élection du Vietnam au Conseil de sécurité de l’ONU, le secrétaire général du PCV et président Nguyên Phu Trong a envoyé un message pour remercier la communauté internationale d'avoir reconnu le rôle et les contributions du Vietnam dans les travaux régionaux et internationaux, tout en affirmant que le Vietnam n'épargnera aucun effort pour remplir sa mission d'un membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies.

L'élection du Vietnam au Conseil de sécurité pour la deuxième fois a réaffirmé la détermination du pays à mettre en œuvre une politique étrangère de paix, d'indépendance, de coopération et de développement. Il s'agit de la plus haute manifestation de la politique étrangère du pays en matière de multilatéralisation, de diversification et de participation active et responsable aux forums et organisations internationales, a déclaré le dirigeant Nguyên Phu Trong.

Selon le coordinateur résident des Nations unies au Vietnam, Kamal Malhotra, avec l'élection au Conseil de sécurité, le Vietnam aura davantage d'occasions de prouver sa capacité et de jouer un rôle important dans les événements régionaux et mondiaux.

Le vice-ministre vietnamiens des Affaires étrangères Lê Hoài Trung, chef de la délégation vietnamienne (centre, à gauche) félicité par les participants à la 73e session de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le 7 juin.

Photo: Xinhua/VNA/CVN

Un jalon important pour le Vietnam

Le Vietnam a été membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pendant le mandat 2008-2009, qui était la première fois que le pays rejoignait la plus importante agence des Nations unies pour la paix et la sécurité mondiales.

Au cours de son mandat, le Vietnam a mis en œuvre une politique étrangère de paix et a contribué à la résolution des conflits mondiaux et des crises, tout en soutenant les négociations pacifiques et la limitation des sanctions, sur la base du droit international et des principes de la Charte des Nations unies.

En plus de participer pleinement aux 1.500 réunions du Conseil de sécurité des Nations unies, le Vietnam s'est activement impliqué dans toutes les affaires et à toutes les étapes du travail du conseil, en prononçant des discours, en participant aux négociations, en contribuant à la rédaction de résolutions et de documents, et en servant de président et vice-président de certains sous-comités du conseil.

En tant que représentant de l'Asie, le Vietnam a plaidé en faveur d'un règlement pacifique des problèmes régionaux, ainsi que dans d'autres régions comme l'Afrique et le Moyen-Orient.

Dans le même temps, le pays a pu gérer de manière flexible ses relations avec les pays puissants et ceux partageant des intérêts communs et des relations traditionnelles fondées sur le respect et la protection des intérêts légitimes des parties prenantes.

Devenir membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2020-2021 est un jalon important dans la mise en œuvre par le Vietnam de la résolution du XIIe Congrès national du PCV qui guide le travail diplomatique multilatéral pour "intégrer de manière proactive et promouvoir le rôle du pays dans les mécanismes multilatéraux, en particulier l'ASEAB et les Nations Unies" et la directive N° 25 CT/TW du Secrétariat du PCV datée du 8 août 2018, qui demande au secteur diplomatique de "s'efforcer de jouer un rôle de premier plan ou de médiateur dans les organisations et instances multilatérales revêtant une importance stratégique pour le pays".


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Dông Thap développe l'agrotourisme Le développement de l'agrotourisme est l’une des mesures prises par le secteur du tourisme de la province de Dông Thap dans le delta du Mékong en vue de diversifier son offre touristique.