02/02/2020 17:50
Le ministère vietnamien de la Santé a confirmé le 2 février le 7e cas touché par la maladie d’infection respiratoire aiguë causée par le nouveau coronavirus (nCoV).
>>Suspendre les vols entre le Vietnam et la Chine à partir du 1er février
>>Le Vietnam assure la transparence de l'information
>>Le Vietnam déclare l’épidémie du nouveau coronavirus

Au Vietnam, l’épidémie a commencé le 23 janvier 2020 où le Vietnam a détecté deux premiers cas de contamination. Photo : Hô Câu/VNA/CVN

C’est le patient de T.H.K, né en 1947, de nationalité américaine. Le patient est actuellement isolé à l'Hôpital pour les maladies tropicales de Hô Chi Minh-Ville, respirant de l'oxygène, traitant avec des antibiotiques et antiviraux.

Le patient était présent le 14 janvier sur le vol 660 de China Southern Airlines des États-Unis vers le Vietnam. Le 15 janvier, le patient avait transité à l'aéroport de Wuhan en Chine durant deux heures.

Le 16 janvier, le patient est arrivé à l'aéroport de Tân Son Nhât et a déménagé à un hôtel dans l’arrondissement No3 à Hô Chi Minh-Ville. Il a connu des signes de maladie le 26 janvier et est hospitalisé le 31 janvier et testé positif pour le coronavirus.

Alors, le Vietnam a détecté sept cas de nCoV : deux père et fils chinois, trois citoyens vietnamiens revenus de Wuhan, un réceptionniste ayant des contacts étroits avec des Chinois infectés.

Le 1er janvier, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a signé une décision sur la déclaration de l’épidémie d’infection respiratoire aiguë causée par une nouvelle souche de coronavirus au Vietnam. Auparavant, le Premier ministre avait également signé une directive numérotée 06/CT-Ttg sur la multiplication des mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.