13/05/2021 09:33
Mercredi 12 mai à New York (États-Unis), le Conseil de sécurité des Nations unies a tenu la deuxième session d'urgence de cette semaine en réponse à l'escalade des tensions israélo-palestiniennes ces derniers jours.
>>Biden parle avec Netanyahu, Washington envoie un émissaire au Proche-Orient
>>Guterres se dit vivement préoccupé par l'escalade des tensions israélo-palestiniennes

La fumée s’échappe d’une frappe aérienne israélienne sur l’enceinte de Hanadi dans la ville de Gaza.
Photo : AFP/VNA/CVN

S'exprimant lors de la réunion du Conseil de sécurité (CDS) en réponse à l’escalade de la violence entre Israël et la Palestine, l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, a déclaré que le Vietnam était profondément préoccupé par l'escalade des tensions, de la violence et du conflit armé entre la Palestine et Israël. Le Vietnam condamne la violence et l'utilisation excessive d'armes meurtrières contre les civils.

Le diplomate vietnamien a appelé toutes les parties impliquées à mettre immédiatement un terme à l'escalade de la violence, à faire preuve de la plus grande retenue et à éviter les actions et déclarations pouvant aggraver encore les tensions. Le Vietnam appelle les parties concernées à résoudre les conflits par des mesures pacifiques, en garantissant la sécurité et les intérêts légitimes de la population.

Le chef de la Mission permanente du Vietnam a souligné le rôle important des parties régionales et internationales, y compris le Quatuor, et s'est félicité des efforts déployés ces derniers jours par les organisations internationales et les pays pour réduire les conflits.

Tor Wennesland, coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient de l'ONU, a informé le CDS lors de la session que la situation sur le terrain continue de se dégrader en ''l’escalade la plus grave entre Israël et les militants palestiniens depuis des années''. M. Wennesland a rappelé aux membres du CDS que c’est la population civile des deux côtés qui subit le fardeau de la guerre et que les plus vulnérables sont ceux qui risquent le plus de souffrir.

Auparavant, le CDS avait organisé lundi 10 mai une session d'urgence face à la violence israélo-palestinienne, à la demande de huit membres du CDS que sont la Tunisie, l'Irlande, la Chine, la France, la Norvège, le Niger, Saint-Vincent-et-les Grenadines et le Vietnam. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

La gastronomie vietnamienne attire les touristes japonaises Le Vietnam est le seul pays choisi par les touristes japonaises pour sa bonne cuisine, selon une enquête sur l'opinion des voyageurs au Cambodge, au Laos, au Myanmar et au Vietnam, ciblant les Japonaises dans la vingtaine et la trentaine.