29/01/2019 00:06
Le 27 janvier, le Vietnam a condamné fermement les attentats terroristes à la bombe perpétrée contre une cathédrale catholique de l'île de Jolo, dans la province de Sulu, dans le sud des Philippines, a déclaré la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang.
>>Le chef de l'ONU condamne l'attentat contre une église aux Philippines
>>L’EI revendique le double attentat contre une cathédrale aux Philippines
>>Philippines: 18 morts dans un attentat contre la cathédrale de Jolo

La porte-parole du ministère vietnamien des affaires étrangère, Lê Thi Thu Hằng. Photo: VNA/CVN


"Nous exprimons nos plus sincères condoléances au gouvernement philippin, aux personnes et aux familles des victimes", a déclaré Mme Hang, tout en répondant à la question de journalistes sur la réaction du Vietnam aux doubles attentats aux Philippines, faisant de nombreux morts et blessés.
 
Elle a souligné que le Vietnam appuyait les efforts antiterroristes du gouvernement philippin et estimait que les cerveaux responsables de l’affaire seraient punis de manière appropriée.
 
Les doubles explosions ont eu lieu après la messe à 8 heures du matin (heure locale), faisant 20 morts et des dizaines de blessés. Les victimes étaient principalement des troupes gouvernementales et des civils.
 
Les attentats ont eu lieu quelques jours après la ratification de la loi Bangsamoro (BOL), une nouvelle loi qui ouvre la voie à la création d'une région autonome plus vaste pour les Philippins musulmans à Mindanao.
 
Bien que la majorité des musulmans ait approuvé la loi, la province de Sulu, où se trouve Jolo, a voté contre le gouvernement autonome.
 
La Commission philippine des élections avait précédemment annoncé que la loi avait été ratifiée à la suite de l'approbation de plus de 1,5 million de voix.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam