15/05/2018 13:15
"Le Vietnam condamne avec véhémence les récentes attaques terroristes menées à Surabaya en Indonésie, dont des attaques-suicides dimanche 13 mai, contre trois églises, qui ont fait de nombreux morts et blessés", a déclaré lundi 14 mai Lê Thi Thu Hang, porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères.
>>Indonésie: 13 morts dans des attaques suicide commises par une même famille
>>Au moins neuf morts dans une série d'attentats suicide visant trois églises

Lê Thi Thu Hang, porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères. Photo: VNA/CVN







 

Répondant à la question de correspondants à propos de la réaction du Vietnam après les récentes attaques terroristes à Surabaya, la porte-parole Lê Thi Thu Hang a ajouté: "Nous présentons nos condoléances profondes au gouvernement indonésien et aux familles des victimes. Le Vietnam soutient le gouvernement indonésien dans ses efforts de lutte contre le terrorisme et est fermement convaincu que les auteurs de ces crimes seront punis".

À la nouvelle des récentes attaques terroristes à Surabaya, le président Trân Dai Quang et le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc ont envoyé lundi 14 mai des messages de condoléances au président indonésien Joko Widodo. Le même jour, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a fait de même auprès du ministre indonésien des Affaires étrangères, Retno Marsudi.

Selon l’AFP, trois attentats suicide contre des églises dimanche 13 mai en Indonésie commis par une famille de six personnes et revendiqués par le groupe jihadiste État islamique (EI), ont fait 13 morts et des dizaines de blessés. Les attaques ont visé vers 07h30 (00h30 GMT), à l'heure de la messe, trois églises à Surabaya, la deuxième ville du pays dans l'est de l'île de Java.

Les auteurs des trois premières attaques sont six membres d'une même famille: la mère, le père, les deux filles de 9 et 12 ans et les deux fils de 16 et 18 ans, a annoncé le chef de la police nationale, Tito Karnavian. La famille était liée au mouvement radical Jamaah Ansharut Daulah (JAD), qui soutient le groupe El.

Selon la police, 13 personnes ont été tuées et une quarantaine d'autres blessées, soit le plus lourd bilan dans ce pays depuis des attaques contre deux hôtels de luxe à Jakarta en 2009, qui avaient fait neuf morts.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.