25/10/2019 00:15
Le Vietnam s’est classé 70e dans le classement du rapport sur la facilité de faire des affaires en 2020 du Groupe de la Banque mondiale, en baisse d’un cran par rapport à l’année dernière, malgré un score plus élevé de 69,8 points sur 100.
>>Le Vietnam au 27e rang mondial en matière de raccordement à l’électricité
>>La Loi amendée sur la gestion fiscale répond aux exigences actuelles
>>EVN se prépare à une augmentation de la demande d’électricité en 2019

Dans une usine de confection de vêtements. Photo : VNA/CVN

Ce classement permet de comparer les pays selon dix indicateurs quantitatifs sur la réglementation des entreprises et la protection des droits de propriété.
 
Il s’agit d’estimer la performance et la simplification du cadre réglementaire portant sur les différentes étapes de la vie d’une entreprise  : la création de l’entreprise, l’obtention de permis de construire, le raccordement à l’électricité, le transfert de propriété, l’obtention de prêts, la protection des investisseurs, le paiement des taxes et impôts, le commerce transfrontalier, l’exécution des contrats et le règlement de l’insolvabilité.
 
Le Vietnam a fait des améliorations considérables en matière d’obtention de crédit et de paiement des impôts, avec pour résultat des augmentations respectives de 5 points et de 6,1 points par rapport à l’année dernière, tandis que d’autres domaines ont connu des améliorations mineures ou sont restés inchangés. Le score du pays en matière de règlement de l’insolvabilité a diminué de 0,1 point par rapport au classement de 2019.
 
Les classements des autres pays d’Asie du Sud-Est sont Singapour (2e), Malaisie (12e), Thaïlande (21e), Indonésie (73e), Philippines (95e), Brunei (66e), Cambodge (144e) et Laos (154e).
 
La Nouvelle-Zélande est arrivée à la première place du classement cette année, suivie de Singapour, Hong Kong (Chine), du Danemark et de la République de Corée. Les États-Unis figuraient au 6e rang.
 
Le Doing Business de la Banque Mondiale est le seul rapport qui propose ainsi d’évaluer les réglementations qui facilitent ou entravent la pratique des affaires. Il s’agit de déterminer au sein de chaque pays retenu la capacité de faire des affaires.
 
Scruté par nombre de gouvernements, le rapport a aussi une forte résonance auprès des médias internationaux spécialisés dans le domaine des affaires et de l’investissement et sa base de données est reconnue par plusieurs autres rapports internationaux.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Pour la première fois, le Vietnam a un jet privé desservant Côn Dao Le Six Senses Con Dao (de la province de Bà Ria - Vung Tàu), un ressort unique de cinq étoiles situé sur l'archipel de Côn Dao, a annoncé récemment la création d'un service d'aviation privé destiné à accueillir les voyageurs les plus exigeants du monde dans cet archipel.