30/07/2014 15:56
Selon l’Association des chaussures et du cuir du Vietnam (Lefaso), ce premier semestre, les géants mondiaux dans les chaussures et les produits en cuir comme Nike et Adidas ont basculé leurs commandes de la Chine et du Bangladesh vers le Vietnam.

D’autres grandes marques de chaussures, telles Puma et Timberland, prévoient d’investir au Vietnam. Le groupe Dansu Group et le groupe Target Sourcing Services, deux des 10 premiers fournisseurs mondiaux de la grande distribution, sont en train d’étudier la réalisation de projets au Vietnam.

Deux géants spécialisés dans les sacs et produits en cuir comme Lancaster et Sequoia Paris, qui ne commandaient qu’en Chine, ont l’intention de passer prochainement commande au Vietnam.

Aujourd’hui, le Vietnam est l’un des 10 premiers producteurs et exportateurs mondiaux de chaussures et de produits en cuir. Photo : Thê Anh/VNA/CVN


La forte hausse du coût de la main-d'œuvre en Chine ainsi que la charge fiscale et ses frais pour la protection de l’environnement élevés ont eu une incidence directe sur l’activité des investisseurs en Chine. C’est pourquoi ceux-ci recherchent de nouveaux marchés, et le Vietnam est l’un de leurs premiers choix.

La qualité de partie du Vietnam à plusieurs accords de commerce comme l’accord de libre-échange Vietnam - UE et le TPP (accord de partenariat trans-pacifique) le rend plus attractif pour les investisseurs étrangers, notamment ceux précités.

Depuis le 1er janvier dernier, les chaussures et les sandales vietnamiens exportées en UE bénéficient du Système généralisé de préférences (GSP) qui leur permettent de ne supporter des taxes douanières que de 3 à 4%, au lieu des 13 à 14% auparavant. Ce GSP est applicable jusqu’au 31 décembre 2016.

L’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE et le TPP permettront au Vietnam de bénéficier d’une fiscalité préférentielle pour ses exportations.

Concernant l’accord de libre-échange au sein de l’ASEAN (AFTA), lorsque les chaussures d’un pays aséanien seront exportées vers les autres pays membre, ces produits bénéficieront d’une exemption de taxe douanière ou d’un taux préférentiel de 1% à partir de 2015.

Aujourd’hui, le Vietnam est l’un des 10 premiers producteurs et exportateurs mondiaux de chaussures et de produits en cuir. Il est aussi le 2e fournisseur de ces produits des États-Unis, du Japon et d’Europe, de grands marchés mais très exigeants.

Ce premier semestre, ce secteur a exporté pour plus de 5,7 milliards de dollars correspondant à une croissance de 19% en variation annuelle. L’UE, les États-Unis et l’Asie sont toujours ses premiers clients.

CPV/VNA



Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Hanoï se tourne vers un tourisme L’Association du tourisme de Hanoï s’emploie à promouvoir un environnement sans fumée de tabac dans les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques de la capitale.