01/03/2020 23:35
Une délégation du groupe d'édition du sous-comité socio-économique du XIIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV), conduite par son chef Nguyên Chi Dung, a eu une visite de travail du 23 février au 1er mars au Royaume-Uni et en Inde pour renforcer la coopération en matière d'économie, de commerce et d'investissement.
>>Le Royaume-Uni partage ses expériences dans la gestion de marché avec le Vietnam
>>Des produits cosmétiques "made in Vietnam" présentés au Royaume-Uni

La délégation du groupe d'édition du sous-comité socio-économique du XIIIe Congrès national du PCV visite le Centre national d'innovation du Royaume-Uni. Photo : Dinh Thu/VNA/CVN

Les visites de travail d'une délégation du groupe d'édition du sous-comité socio-économique du XIIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV) visaient à apprendre et échanger des expériences pour élaborer la Stratégie décennale de développement socio-économique (2021-2030), et le Plan quinquennal de développement socio-économique (2021-2025) pour soumettre au XIIIe Congrès national du PCV. En outre, la délégation vietnamienne a également étudié la mise en œuvre des activités d'innovation et la mise en place de l'écosystème des start-up.

Au Royaume-Uni, la délégation vietnamienne a rencontré certains grands groupes britanniques tels que KPMG, HSBC et ARUP ; et visité le Centre national d’innovation du Royaume-Uni (NET).

Les entreprises britanniques ont déclaré que des facteurs tels que l'ouverture du marché, les ressources humaines de haute qualité et la transparence de l'environnement des affaires contribueraient à promouvoir le développement socio-économique ainsi qu'à attirer des investisseurs étrangers.

Les politiques de développement devraient se concentrer sur l'investissement à long terme, le développement vert et durable, ont-elles ajouté.

Nguyên Chi Dung, également ministre vietnamien du Plan et de l'Investissement, a présidé un séminaire sur l'innovation et la créativité avec des entreprises britanniques qui ont exprimé leur volonté de collaborer avec le Vietnam dans ce domaine.

La délégation vietnamienne a également travaillé avec le ministère britannique du Commerce international et rencontré des investisseurs potentiels.

La partie britannique a décrit le Vietnam comme un nouveau marché émergent qui a reçu beaucoup d'attention des entreprises britanniques dans la région de l'Asie du Sud-Est.

Il a déclaré que le Royaume-Uni souhaitait coopérer avec le Vietnam dans les domaines de l'éducation, du changement climatique, des marchés de capitaux, des énergies renouvelables et de la construction d'infrastructures…

La délégation vietnamienne a ensuite coordonné avec l'ambassade du Vietnam au Royaume-Uni pour organiser une réunion avec des intellectuels vietnamiens dans ce pays.

Lors de son séjour en Inde, la délégation vietnamienne a eu des séances de travail avec les dirigeants du ministère indien du Commerce et de l'Industrie, du groupe National Institute for Transforming India (NITI Aayog) et du Delhi-Mumbai Industrial Corridor (DMIC).

Elle a également visité des géants de la technologie indiens tels que NASSCOM et Wipro. En outre, le ministre Nguyên Chi Dung a présidé deux colloques sur les opportunités d'investissement au Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.