20/06/2017 13:23
Devant les écarts entre les entreprises à participation étrangère et les entreprises vietnamiennes, le vice-Premier ministre, Vuong Dinh Huê, a annoncé que le gouvernement privilégierait les projets d’investissement direct étranger (IDE) comptant nouer des liens avec des sociétés vietnamiennes.
>>Bac Giang attire 77 projets d'investissement en cinq mois
>>HCM-Ville attire 2,15 milliards de dollars d'IDE au 1er semestre

Dans une usine de la compagnie LG Electronics Vietnam.
Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN

À ce jour, le Vietnam a acueilli 23.000 projets d’IDE de 116 pays et territoires, d’un montant total de plus de 300 milliards de dollars. Les entreprises à participation étrangère représentent 70% du montant total des exportations, et près de 22% du PIB national. Elles ont créé des millions d’emplois et encouragent le renouvellement du modèle de croissance. Toutefois, le Vietnam n’a pas encore pu profiter au mieux des avantages de ce secteur, en matière financière, technologique et de savoir-faire en gestion. C’est pourquoi renforcer les liens entre les entreprises à participation étrangère et les entreprises vietnamiennes est une demande urgente.

Lors du Forum d’affaires du Vietnam (VBF) de mi-mandat 2017 tenu le 16 juin à Hanoï, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), Vu Tiên Lôc, a proposé au gouvernement et aux administrations locales de construire des zones industrielles réservées aux entreprises à participation étrangère dans les lieux favorables au développement des liens avec des PME vietnamiennes.

De son côté, le président de l’Association des entreprises japonaises au Vietnam, Hiroshi Karashima, a insisté sur la nécessité de développer les PME spécialisées dans l’industrie auxiliaire.

Présent au VBF de mi-mandat 2017, le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a réaffirmé que le gouvernement poursuivra sa politique d’attirer fortement les IDE en continuant d'octroyer des conditions optimales aux investisseurs.

«La position du gouvernement est de créer de meilleures conditions possibles, notamment en termes d’environnement d’affaires, aux entreprises à participation étrangère mais aussi aux sociétés vietnamiennes. Le gouvernement prendra également des politiques pour approfondir les liens entre ces deux secteurs afin que nos entreprises puissent participer aux chaînes de valeurs régionales et mondiales et améliorer leur compétitivité», a-t-il déclaré.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.