17/05/2020 17:27
Les exportateurs vietnamiens de fruits et légumes cherchent à percer en Thaïlande au milieu de la pandémie de COVID-19.
>>Croissance exceptionnelle des exportations de fruits et légumes bien transformés
>>Les exportations de fruits et légumes estimées à 390 millions d'USD en avril

Des fruits sont vendus dans un marché à Bangkok.
Photo : VNA/CVN

Selon l'Association des fruits et légumes (VinaFruit), les exportations de ces produits vers les États-Unis, la Thaïlande et l'Afrique ont connu des signes positifs l'année dernière. Le Vietnam a exporté pour 74,94 millions d'USD de fruits et légumes vers la Thaïlande en 2019, soit une hausse de 66,3% par rapport à l'année précédente.

Le secrétaire général de VinaFruit, Dang Phuc Nguyên, a suggéré que le ministère de l'Agriculture et du Développement rural négocie avec celui thaïlandais de l'Agriculture et des Coopératives pour équilibrer le commerce des fruits et légumes, car depuis longtemps, le Vietnam accuse un déficit commercial pour les produits agricoles thaïlandais.

Le ministère devrait demander à la Thaïlande d'élargir la liste des fruits à importer du Vietnam, a-t-il recommandé. Il a conseillé aux entreprises d'étudier le marché, de participer aux expositions pour la recherche des clients.

Selon le bureau commercial du Vietnam en Thaïlande, la Thaïlande dépense plus d'un milliard d'USD par an pour importer des fruits frais et 600 millions d'USD pour acheter des légumes.

Au sein de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), la Thaïlande est le plus grand importateur de produits agricoles, en particulier des fruits et légumes frais vietnamiens. "Nous devons considérer la Thaïlande comme un partenaire commercial plutôt que comme un adversaire compétitif", a déclaré Trân Thi Thanh My, conseiller commercial vietnamien en Thaïlande.

Le Vietnam a exporté une grande quantité de produits agricoles vers le marché, en particulier des fruits et légumes frais, a-t-elle déclaré. Elle a cité des statistiques des Douanes thaïlandaises disant que le Vietnam représente 90% des importations thaïlandaises de fruits du dragon.

Jusqu'à présent, la Thaïlande n'a autorisé que les importations de quatre produits vietnamiens que sont les fruits du dragon, la mangue, le longane et le litchi. Il y a encore d'énormes opportunités pour le Vietnam d'augmenter les exportations d'autres produits agricoles, a-t-elle ajouté.

Pendant ce temps, le vice-président de Central Retail en Thaïlande, Paul Le, a déclaré que le Vietnam avait beaucoup de fruits savoureux. Son entreprise souhaite augmenter les importations de fruits et légumes frais vietnamiens, notamment le litchi.

La semaine des produits vietnamiens a lieu chaque année en Thaïlande pour aider les entreprises vietnamiennes à étudier le marché et la demande des clients locaux, a-t-il déclaré.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Tri souhaite relancer le tourisme après la distanciation sociale Le tourisme maritime et insulaire de la province de Quang Tri commence doucement à se remettre sur pied à la suite de la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie de COVID-19. Plusieurs sites touristiques rouvrent leurs portes afin d’accueillir les visiteurs.