27/07/2021 23:00
Le Vietnam a signé trois contrats de transfert de technologie pour la production de vaccins contre le COVID-19 avec des partenaires de Russie, des États-Unis et du Japon, a rapporté le 27 juillet un responsable du ministère de la Santé.
Selon Nguyen Do Quang, directeur adjoint du département des sciences, de la technologie et de l'éducation et de la formation du ministère de la Santé, Vabiotech, une société spécialisée dans les vaccins et les produits biologiques, le groupe vietnamien AIC et la société japonaise Shionogi ont signé un accord pour le transfert de technologie de production de vaccins, qui utilise des protéines de bec recombinantes.

Ampoules du vaccin Spoutnik-V conditionnées chez VABIOTECH. 
Photo : VNA/CVN

Auparavant, le ministère de la Santé avait décidé le 7 mai de mettre en place la Direction du programme d'études pour le transfert de technologie et la production de vaccins contre le COVID-19. Ainsi, concernant le projet entre Vabiotech, AIC et Shionogi, il s'efforce de déployer la troisième phase de l'essai clinique au Vietnam et le vaccin à cet égard devrait être lancé sur le marché en juin 2022.

Pendant ce temps, la société DS-Bio, Vabiotech et le Fonds d'investissement direct russe ont signé un accord relatif, selon lequel, la partie vietnamienne sera chargée de fermer les ampoules du vaccin Spoutnik-V des semi-finis, a ajouté Nguyen Do Quang. Selon le plan prévu, le 10 août, la Russie annoncera le résultat de l'examen de la qualité des flacons fermés par Vabiotech, afin d'atteindre une capacité de cinq millions de doses par mois et 100 millions par an.

Pendant ce temps, se référant aux études avec un partenaire américain, le responsable a indiqué que le ministère de la Santé avait envoyé un groupe de spécialistes pour coopérer avec l'Organisation mondiale de la santé, afin de soutenir les agences impliquées dans l'amélioration des dossiers de l'essai clinique. L'étude en la matière devrait débuter le 1er août et s'achever en décembre 2021, tandis que le transfert de technologie et la mise en place d'une usine de production s'achèveront en juin 2022.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.