27/08/2021 18:13
Une délégation vietnamienne, conduite par l’ambassadeur Nguyên Hai Bang, chef de la mission du Vietnam auprès de l'ASEAN, a participé au 12e symposium sur la connectivité de l'ASEAN qui s’est tenu jeudi 26 août sous forme virtuel.
>>Le Vietnam participe aux réunions du Comité de coordination de la connectivité de l'ASEAN
>>Le Comité de coordination de la connectivité de l’ASEAN apprécie le Vietnam
>>L’ASEAN et ses partenaires se réunissent sur la connectivité

Les participants au 12e symposium sur la connectivité de l'ASEAN sous forme en ligne.
Photo : VNA/CVN

Le 12e symposium sur la connectivité de l'ASEAN a réuni plus de 150 délégués dont des ambassadeurs, chefs des missions des pays membres, partenaires de l'ASEAN, le secrétaire général de l'ASEAN, Dato Lim Jock Hoi ; le Professeur Hidetoshi Nishimura, directeur de l'Institut de recherche économique pour l'ASEAN et l'Asie de l'Est (ERIA) ; ainsi que des représentants d'organisations internationales, du secteur privé et d'autres.

Cet événement a été l'occasion pour discuter de la manière de soutenir les micro-, petites et moyennes entreprises (MPME) de l'ASEAN pendant la pandémie et la reprise post-pandémique ; se préparer à la connectivité de l'ASEAN après la pandémie et après 2025 ; renforcer la coopération avec les partenaires pour apporter une prospérité commune.

Lors des trois débats, les participants ont discuté des mesures pour atténuer l'impact du COVID-19 et des plans de relance vers une ASEAN bien connectée.

Ils ont également souligné que les efforts de relance de l'ASEAN devraient se concentrer sur les investissements stratégiques, les infrastructures durables et les solutions intelligentes, la mise à niveau de la technologie numérique pour renforcer la connectivité de la chaîne d'approvisionnement.

Les délégués ont enfin souligné la nécessité d’investir dans l'éducation et la formation pour préparer la main-d'œuvre de l'avenir.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.