27/12/2018 23:33
En 2018, le Vietnam a attiré 35,46 milliards de dollars d'investissement direct étranger (IDE), soit 98,8% du volume enregistré l'année précédente. De plus, 19,1 milliards de dollars ont été décaissés, une hausse de 9,1% en glissement annuel.
>>Investissements directs étrangers: Hanoï reste la destination la plus attractive
>>Entreprises vietnamiennes et étrangères, un grand écart
>>Forbes: le Vietnam, première destination des investisseurs en Asie

Selon un rapport du Département des investissements étrangers relevant du ministère du Plan et de l'Investissement, des investisseurs étrangers ont versé 9,89 milliards de dollars à des projets de joint-venture au Vietnam et à l’achat des actions.


L'attraction de l'IDE en 2018 a connu une baisse légère par rapport à 2017.
Photo: Danh Lam/VNA/CVN

Plus précisément, jusqu'au 20 décembre, le pays a délivré la licence à 3.046 nouveaux projets d’IDE totalisant près de 18 milliards de dollars et a autorisé 1.169 autres déjà opérationnels à augmenter leur fonds, pour un montant total 7,59 milliards de dollars. Dans ce même laps de temps, les exportations du secteur de l’IDE, y compris pétrole brut, ont atteint 175,5 milliards de dollars  pour une progression de 12,9% sur un an et représentant près de 71,7% des exportations nationales. Tandis que ses importations se sont élevées à 142,7 milliards de dollars, une hausse de 11,6% et représentant 60,1% des importations vietnamiennes. Ainsi, ce secteur a affiché un excédent commercial de 32,8 milliards de dollars (pétrole brut inclus).

Le Japon, le premier investisseur

Les investissements étrangers ont été versés dans 18 secteurs dont l’industrie manufacturière est arrivée en tête en attirant  16,58 milliards de dollars (46,7% des IDE versés au Vietnam), suivie par l’immobilier avec 6,6 milliards (18,6%) et la vente au détail avec 3,67 milliards (10,3%).

Le Japon s’est classé au premier rang parmi 112 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 8,59 milliards de dollars (24,2%), suivi par la République de Corée avec 7,2 milliards de dollars (20,3%) et Singapour avec cinq milliards de dollars (14,2%). La capitale Hanoï était la première localité des 59 villes et provinces attirant l'investissement étranger avec un fonds total inscrit de 7,5 milliards de dollars (21,2%), suive par Hô Chi Minh-Ville avec 5,9 milliards (16,7%) et Hai Phong avec 3,1 milliards (8,7%).

Parmi les grands projets autorisés depuis le début de l’année, il est à noter le projet du groupe japonais Sumitomo Corporation de construction d’une cité urbaine intelligente dans les communes de Hai Boi et Vinh Ngoc (district de Dong Anh, à Hanoi) d’un capital de 4,138 milliards de dollars et celui de la compagnie sud-coréenne Hyosung Corporation sur la construction de l’usine de production de polypropylène et du réservoir sous-terrain pour stockage du gaz de pétrole liquéfié (GPL) d’un investissement enregistré de 1,2 milliard de dollars dans la province de Ba Ria-Vung Tau (Sud). Le projet de la zone touristique Laguna Lang Co de l’investisseur singapourien a augmenté son investissement initial de 1,12 milliard de dollars dans la province centrale de Thua Thien Hue.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.