03/10/2020 10:15
Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a envoyé un message à la réunion de haut niveau des Nations unies organisée le 2 octobre afin de célébrer la Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires.
>>Le Vietnam réaffirme son soutien constant à l'accord sur le nucléaire iranien de 2015
>>Hanoï continue de recueillir des signatures en faveur de l'élimination des armes nucléaires

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh.

Photo : VNA/CVN

Dans son message, Pham Binh Minh a rappelé que depuis la première Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations unies sur le désarmement nucléaire - tenue le 26 septembre 2013 à New York, le monde avait obtenu des réalisations remarquables.

Il a notamment insisté sur la mise en place de cadres multilatéraux et bilatéraux sur le désarmement, la non-prolifération des armes nucléaire et la maîtrise des armements. Il a également souligné que le nombre d'armes nucléaires dans le monde avait diminué de plus des trois quarts depuis la Guerre froide et que cinq zones sans armes nucléaires couvrant plus de 100 pays avaient été créées, y compris l’Asie du Sud-Est exempte d’armes nucléaires, créée par l’ASEAN en 1995.

"Toutefois, la perspective d'une éradication complète des armes nucléaires est encore loin. L'arsenal nucléaire actuel est toujours capable de détruire le monde entier", a-t-il indiqué.

Responsabilité juridique et morale 

"Le Vietnam appuie tous les efforts de désarmement et de non-prolifération des armes nucléaires. Nous avons également adhéré à tous les traités internationaux sur cette question", a souligné le vice-Premier ministre vietnamien.

Il a ensuite appelé les États dotés d'armes nucléaires à intensifier leur engagement sur le désarmement nucléaire en vertu de l'article 6 du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) et à restaurer la confiance en les institutions multilatérales sur le désarmement. Il a également insisté sur la nécessité de promouvoir le rôle des structures régionales dans la création et le maintien de zones exemptes d'armes nucléaires.

"En tant que président de l'ASEAN en 2020, le Vietnam s’engage à maintenir une région Asie du Sud-Est exempte d'armes nucléaires et continuera de travailler avec toutes les parties pour traiter les questions en suspens dans le processus de mise en œuvre du Traité sur l'Asie du Sud-Est sans armes nucléaires. En même temps, le droit des nations d'utiliser l'énergie nucléaire à des fins pacifiques doit être respecté", a-t-il déclaré.

Pham Binh Minh a enfin insisté sur la nécessité de réaffirmer la responsabilité juridique et morale pour l’objectif d’un monde sans armes nucléaires, et d’unir les efforts pour réaliser cet engagement, pour un avenir de paix, de sécurité et de prospérité.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Tourisme post-COVID-19 : Dà Nang lorgne le marché singapourien Une conférence en ligne présentant l'offre touristique de Dà Nang sur le marché de Singapour a été organisée lundi 19 octobre par le Service du tourisme de Dà Nang et le Bureau commercial du Vietnam à Singapour.