27/06/2018 22:56
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé que la Banque asiatique de développement (BAD) était partenaire important du Vietnam et l’un des bailleurs de fonds de premier plan en matière de technique et de consultation en faveur du Vietnam.
>>Le Vietnam tirera le meilleur profit de l’aide de 613 millions de dollars de la BAD
>>La BAD estime les contributions du Vietnam dans le cadre de coopération du GMS
>>La BAD soutient Hô Chi Minh-Ville dans le développement des infrastructures urbaines
>>La BAD aide à promouvoir la croissance dans les provinces du Centre


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (droite) et le président de la BAD, Takehiko Nakao, le 27 juin à Dà Nang. Photo: Thông Nhât/VNA/CVN

Le dirigeant vietnamien Nguyên Xuân Phuc a reçu le 27 juin le président de la BAD, Takehiko Nakao, venu au Vietnam pour participer à la 6e Assemblée générale du Fonds pour l’environnement mondial (GEF), tenue à Dà Nang. M. Phuc a estimé l’assistance accordée par la BAD et son président en faveur du Vietnam et souligné que le gouvernement vietnamien poursuivrait l’objectif de stabiliser l’économie nationale, de contrôler l’inflation, de développer les infrastructures, les ressources humaines, le bien-être social, de se confronter aux changements climatiques.

Le Vietnam s’engage à décaisser 613 millions de dollars accordés par le Fonds de développement de l’Asie (FDA). Le gouvernement vietnamien a approuvé cinq projets et programmes pour 2018 concernant la santé, l’agriculture, le tourisme et le transport et poursuit le Programme de développement des finances et de la banque et le Programme de savoir-faire et de connaissances pour la croissance économique intégrale.

Coopération renforcée dans divers domaines

M. Phuc a demandé à la BAD de continuer de soutenir le Vietnam, de coopérer avec le FDA et d’autres bailleurs de fonds pour mobiliser les ressources financières pour la résilience aux changements climatiques et le développement socio-économique. Il a aussi demandé le soutien de la BAD pour le développement des infrastructures, de l’agriculture et de la campagne, de l’éducation, de la santé et la réduction de la pauvreté au Vietnam.

Takehiko Nakao a estimé le développement du Vietnam, avec notamment la stabilité de l’économie nationale et la réduction des dettes publiques. Il a aussi tenu en haute estime l’approbation par le gouvernement vietnamien de cinq projets et programmes pour 2018. La BAD souhaite coopérer avec le Vietnam dans l’accélération de ceux-ci.

La BAD continuera de coopérer avec le Vietnam pour l’utilisation efficace de ses crédits, dont ceux accordés aux projets de ressources d’eau et de réforme financière. À présent, la ville de Dà Nang demande à la BAD à l’aider à mettre en œuvre les projets de lutte contre l’érosion côtière et le développement des infrastructures, a-t-il annoncé.

Le même jour, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a reçu Paul Polman, président du Groupe britannique Unilever, qui opère au Vietnam depuis 1995 avec un investissement initial de plus de 300 millions de dollars. Paul Polman s’est engagé à accélérer les exportations du Vietnam et à développer des secteurs auxiliaires. Il a affirmé encourager les entreprises européennes à venir investir au Vietnam.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.