08/07/2017 21:33
Plus de 120 pays ont adopté un traité pour bannir les armes nucléaires, vendredi 7 juillet, au siège de l’ONU à New York, lors d’un vote des Nations unies boycotté par tous les pays détenteurs de cette technologie. 

>>Non-prolifération : le Vietnam appelle à une volonté politique partagée
>>Arsenal nucléaire : le Vietnam appelle les pays à respecter leurs engagements de désarmement
>>ONU : premières négociations pour bannir l'arme nucléaire
 

Des délégués des Nations unies applaudissent après l’adoption d’un traité interdisant totalement les armes nucléaires, le 7 juillet, au siège de l’organisation, à New York (aux États-Unis).

Photo : AP/VNA/CVN


Un total de 122 pays ont voté en faveur de ce traité contraignant, les Pays-Bas s’y sont opposés et Singapour s’est abstenu.

La conférence de l’ONU de négociation du traité prohibant des armes nucléaires, qui a eu lieu du 15 juin au 7 juillet, a attiré la participation des représentants de près de 130 pays membres de l’ONU et de 33 ONG internationales.

La délégation vietnamienne se composait des représentants des ministères des Affaires étrangères, de la Défense, des Sciences et des Technologies. Elle était dirigée par l’ambassadrice Nguyên Phuong Nga, cheffe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU. 


Après la ratification de cet accord, l’ambassadrice Nguyên Phuong Nga s’est félicitée de ce traité d’interdiction des armes nucléaires en vue de leur élimination totale. Elle a souligné les contributions actives du Vietnam lors des sessions de l’ONU sur ce sujet et a affirmé la position conséquente du Vietnam et son engagement pour les efforts de la communauté internationale visant le désarmement nucléaire. 

Contribution active et responsable du Vietnam 

Le Vietnam a participé activement au processus de négociations de ce traité. En particulier, il s'est étroitement coordonné avec les pays de l’ASEAN et les pays ayant le même point de vue pour avancer des contenus importants au traité mentionné dont l’interdiction de menacer de recourir aux armes nucléaires et la responsabilité des pays qui ont testé ou utilisé des armes nucléaires vis-à-vis des pays touchés. La contribution active et responsable du Vietnam a été appréciée par les pays et la présidence de la conférence de l’ONU. 

Des applaudissements ont retenti dans la salle de conférence de l’ONU après le vote, qui met un terme à trois semaines de négociations par 141 États, portées par l’Autriche, le Brésil, le Mexique, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande. 

Le traité, qui préconise une interdiction totale du développement, du stockage et de la menace d’utilisation d’armes nucléaires, ne s’appliquera qu’aux signataires. Il sera ouvert à ratification à partir du 20 septembre et entrera en vigueur après sa signature par 50 pays. 

Ses partisans espèrent qu’il accentuera la pression sur les États nucléaires afin qu’ils prennent le désarmement plus au sérieux. 

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.