11/08/2020 11:23
Le Vietnam appelle les parties à travailler ensemble, à réduire leurs divergences, à s’efforcer de mener la réconciliation nationale en Guinée-Bissau, lors d’une réunion par visioconférence lundi 10 août du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation politique instable dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.
>>Le Vietnam préside la séance sur la consolidation de la paix en Afrique de l’Ouest
>>Guinée-Bissau : l'ONU salue la bonne conduite du scrutin présidentiel
>>La Guinée-Bissau a voté pour élire son nouveau président

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, à New York. Photo : VNA/CVN

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, a également insisté sur la poursuite des réformes préconisées par l’Accord de Conakry du 14 octobre 2016 et la feuille de route en six points de la CEDEAO (Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest).

Il a mis l’accent sur la tâche de protéger les civils et la promotion de la participation des femmes et des jeunes à la définition de politiques et au développement national.

Il a appelé la communauté internationale à appuyer les efforts de la Guinée-Bissau tout au long de la lutte contre la pandémie de COVID-19 et réitéré le soutien du Vietnam à la mise en œuvre de la résolution 2512 (2020) du Conseil de sécurité pour la paix, la sécurité et le développement durable en Guinée-Bissau.

L’envoyée de l’ONU pour la Guinée-Bissau, Rosine Sori-Coulibaly, a demandé au Conseil de sécurité de continuer à suivre de près la situation dans ce pays qui reste instable, alors que le Bureau des Nations unies va fermer ses portes à la fin de l’année.

Le pays et ses habitants ont besoin des soutiens pour maintenir la stabilité, maintenir la paix et faire progresser le développement socio-économique, a-t-elle ajouté. La population de Guinée-Bissau mérite un pays doté d'institutions étatiques stables, transparentes et indépendantes qui adhèrent aux principes de séparation des pouvoirs, de responsabilité et de l'État de droit, a-t-elle conclu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.