20/08/2020 18:01
Lors d’une réunion virtuelle tenue le 19 août du Conseil de sécurité des Nations unies, l’ambassadeur vietnamien Dang Dinh Quy a appelé la communauté internationale à renforcer le soutien à la Syrie devant les défis socio-économiques et les graves impacts du COVID-19.
>>Le Vietnam appelle à une attention particulière sur la réponse au COVID-19 en Syrie
>>Le Vietnam soutient la recherche d'une solution politique pour la Syrie

La réunion virtuelle du Conseil de sécurité des Nations unies sur la situation en Syrie, tenue le 19 août.      
Photo : VNA/CVN

La réunion du Conseil de sécurité visait à examiner les développements politiques, socio-économiques et sécuritaires en Syrie, au moment où des efforts sont déployés pour convoquer une troisième session du Comité constitutionnel syrien chargé de rédiger une nouvelle Constitution.

Dans son discours, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, a souligné la nécessité d’assurer une situation de sécurité favorable à la promotion des solutions politiques sur la base de la Résolution 2254 du Conseil de sécurité. Il a appelé les membres du Comité constitutionnel syrien à négocier avec une bonne volonté et l’esprit constructif. Selon lui, la reprise des négociations après une longue interruption marquera un jalon important pour faire avancer la situation politique.

Lors de la réunion, l’Envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Geir O. Pedersen, a indiqué que le Comité constitutionnel syrien devait se réunir lundi 24 août à Genève après plusieurs mois d’interruption de ses travaux.

"Après une interruption de neuf mois - causée par des divergences sur l'ordre du jour jusqu'en mars de cette année puis par les restrictions liées à la COVID - il convient de rappeler que le Comité constitutionnel se réunit sur la base d'un accord entre le gouvernement et l'opposition qui guide ses travaux", a souligné l’envoyé de l’ONU devant les membres du Conseil de sécurité. Selon lui, le travail du Comité constitutionnel peut avoir un effet positif mais il ne peut en soi résoudre le conflit. "Il y a un réel besoin de diplomatie constructive parmi les principaux acteurs internationaux", a-t-il déclaré.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Vieux quartier de Hanoï, rendez-vous de la Fête de lune  Cette année, la Fête de la mi-automne est prévue du 17 septembre au 1er octobre au marché Dông Xuân dans l’arrondissement Hoàn Kiêm, à Hanoï.