06/10/2020 18:37
Le Vietnam, au nom de l’ASEAN, a réitéré les positions fortes de l’ASEAN concernant la volonté d’une "équité" dans l’accès au traitement contre le COVID-19.
>>L’ASEAN et l’Alliance du Pacifique resserrent leurs liens contre le COVID-19
>>ASEAN et Royaume-Uni coopèrent dans la lutte anti-COVID-19


L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, au nom des ambassadeurs de l'ASEAN, prends la parole.
Photo : VNA/CVN

Dans son allocution lors d’un débat général de la 2e Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, chargée des questions économiques et financières, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, en tant que président du Comité de l’ASEAN à New York, a appelé à un "vaccin du multilatéralisme", autrement dit, un vaccin distribué sous la forme d’un "bien commun mondial". 

Un Fonds pour la lutte contre le COVID-19 a été créé par l’ASEAN (Association des nations d’Asie du Sud-Est), ainsi qu’un cadre de référence pour assurer la résilience de ses pays membres, a souligné le chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU.

La solidarité est indispensable, a-t-il ajouté, ainsi qu’une coopération entre pays pour créer des "filets de sécurité sociaux" et ainsi atténuer les mécontentements sociaux qui résulteraient des crises économiques à venir.

"Durabilité" est le second mot d’ordre de l’ASEAN, qui a préconisé d’accélérer la trajectoire transformatrice du Programme de développement durable à l’horizon 2030, y compris par le renforcement des capacités et le transfert des technologies, des secteurs clefs pour les pays en développement. En matière d’environnement, l’ASEAN a pointé que davantage d’efforts devaient être faits.  À ce titre, l’ASEAN a réitéré son engament envers la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et l’Accord de Paris.

Liu Zhenmin, secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, a souligné les objectifs de développement durable à réaliser après la pandémie de COVID-19 comme la réduction de la pauvreté et des inégalités, la stimulation de l’économie verte, la suppression de la dette pour les pays pauvres, l’encouragement du secteur privé.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.