24/06/2021 14:53
Le Vietnam a appelé mercredi 23 juin devant le Conseil de sécurité de l’ONU à résoudre les défis sécuritaires et humanitaires en République centrafricaine (RCA) et en Syrie.
>>Le secrétaire général de l'ONU demande des élections pacifiques et crédibles
>>Centrafrique : risque de récession si la pandémie perdure
>>L'envoyée pour les enfants et les conflits armés en mission en République centrafricaine

L’ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam à l’ONU.
Photo : Huu Thanh/VNA/CVN

Le chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam à l’ONU, Pham Hai Anh, a salué l’engagement de l’autorité centrafricaine à redynamiser le processus de paix, à assurer le développement socioéconomique et la mise en œuvre de l’accord politique. 

Néanmoins, il a partagé les préoccupations du Conseil de sécurité face à la fragilité de la sécurité et à la situation humanitaire alarmante qui prévaut dans le pays.

Le représentant a exhorté toutes les parties à promouvoir la construction de la confiance et le dialogue en vue de relever les défis communs.

Lors de cette réunion tenue en personne dans la salle du Conseil de sécurité, les membres ont suivi un exposé du représentant spécial du secrétaire général, chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), sur l’évolution de la situation dans le pays.

Mankeur Ndiaye n’a pas caché son inquiétude face aux derniers développements qui risquent, selon lui, de ruiner les maigres progrès difficilement réalisés dans la quête d’une cohésion sociale et de la réconciliation nationale.

Dans son dernier rapport sur la RCA en date du 16 juin 2021, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est dit profondément alarmé par l’augmentation inacceptable et sans précédent des menaces et des actes hostiles contre la MINUSCA, qui sont le fait des forces de sécurité nationales ainsi que du personnel de sécurité déployé de manière bilatérale et des autres agents de sécurité. 

L’ambassadeur Pham Hai Anh a souligné la nécessité de renforcer la coordination entre les forces sur le terrain pour atteindre l’objectif commun de restaurer la paix, promouvoir le développement en République centrafricaine. Il a appelé à créer les conditions favorables aux activités de la MINUSCA ainsi qu’à assurer la sécurité et la sûreté de son personnel.

Le même jour, le Conseil de sécurité s’est réuni sur la situation humanitaire en Syrie. Le secrétaire général António Guterres et le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires Ramesh Rajasingham ont alerté d’une situation catastrophique due à l’instabilité chronique, à la crise socioéconomique et au COVID-19.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.