10/06/2021 12:50
Le Conseil de sécurité des Nations unies a tenu le 9 juin une réunion publique sur la situation au Soudan avec la participation de Fatou Bensouda, procureure de la Cour pénale internationale (CPI).
>>Le Vietnam appelle à accélérer le processus de transition au Soudan
>>Le Vietnam plaide pour la garantie de la justice dans la transition au Soudan

Réunion du Conseil de sécurité des Nations unies sur la situation au Soudan, le 9 juin.
Photo : VNA/CVN

Lors de la réunion, les pays membres du Conseil de sécurité ont noté des évolutions politiques et sécuritaires positives au Soudan depuis le début de 2021, mais ont également partagé leurs préoccupations concernant les défis du pays, en particulier la crise économique et humanitaire et la violence croissante entre les communautés de la région du Darfour.

Le chargé d'affaires par intérim du Soudan auprès des Nations unies a affirmé que le gouvernement de transition du Soudan continuera de promouvoir la transition et d'assurer sa responsabilité de protéger les civils dans le pays.

Pour sa part, l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission du Vietnam auprès des Nations unies, s'est félicité des récents développements positifs au Soudan et a souhaité que le gouvernement soudanais continue de promouvoir le processus de transition, notamment en garantissant la participation pleine, égale et significative des femmes conformément à l'accord de paix signé le 3 octobre 2020.

L'ambassadeur a appelé le gouvernement soudanais à renforcer sa capacité à protéger les civils et à prendre des mesures pour lutter contre la violence entre les communautés au Darfour. Il a également souligné que ce pays devait avoir une responsabilité de premier plan pour assurer le respect du droit international humanitaire, prévenir et punir les infractions pénales graves. Les poursuites pour violations du droit international humanitaire et crimes graves doivent être menées conformément aux principes fondamentaux du droit international, notamment au respect de l'indépendance, de la souveraineté nationale.

Depuis le début de 2021, la situation au Soudan a connu des évolutions importantes, notamment l'établissement du nouveau cabinet du gouvernement soudanais incluant des représentants de groupes armés rebelles au Darfour. Selon l'Accord de paix de Juba du 3 octobre 2020, la transition au Soudan aura lieu dans 39 mois.

Le 3 juin 2021, le Conseil de sécurité a adopté à l'unanimité la résolution 2524 autorisant le mandat de l'UNITAMS (Mission intégrée des Nations unies pour l'assistance à la transition au Soudan) qui est d'aider à la transition politique au Soudan. En outre, conformément à la résolution 1593 (2005), le Conseil de sécurité demande au procureur de la Cour pénale internationale (CPI) de faire rapport au Conseil de sécurité tous les six mois sur les actes considérés comme des crimes contre l'humanité, des crimes de guerre liés à la région du Darfour.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong