20/08/2020 11:48
Le chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, Dang Dinh Quy, a exprimé le 19 août sa profonde préoccupation devant l’évolution de la situation au Mali, appelant à promouvoir le dialogue et à rétablir la stabilité dans ce pays.

S’exprimant lors d’une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l’ONU, il a exhorté les parties prenantes à faire preuve de retenue, à s’abstenir de faire usage de la force, à faire avancer le dialogue à la rechercher des solutions politiques conformément à la Constitution et à la législation maliennes pour rétablir la stabilité et l’ordre social au Mali.

Des militaires maliens sur la place de l’Indépendance à Bamako (Mali), lors d’un coup d’Etat militaire, le 18 août 2020. Photo : AFP/VNA/CVN

L’ambassadeur a souligné que le Vietnam soutient les efforts de l’ONU, de l’UA, de la CEDEAO et de la communauté internationale pour promouvoir le dialogue afin de rechercher des solutions pacifiques entre les parties prenantes, contribuant à stabiliser au plus tôt la situation au Mali.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil de sécurité de l’ONU se sont dits très préoccupés par l’évolution récente de la situation au Mali.  Ils ont fermement condamné la mutinerie qui s’est produite à Kati (Mali) le 18 août 2020, à l’issue de laquelle des mutins ont arrêté le président de la République, le Premier ministre et plusieurs membres du gouvernement.

Les membres du Conseil ont exhorté ces mutins à libérer immédiatement et en toute sécurité tous les fonctionnaires détenus et à rejoindre leurs casernes sans délai. Ils ont également souligné qu’il était nécessaire de restaurer d’urgence l’état de droit et de prendre des mesures pour rétablir l’ordre constitutionnel. Ils ont réaffirmé leur solide soutien aux initiatives et aux efforts de médiation menés par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) au Mali et déclaré qu’ils appuyaient les deux communiqués de la CEDEAO en date du 18 août 2020 ainsi que celui du président de l’Union africaine.  

Les membres du Conseil ont demandé à toutes les parties prenantes maliennes de faire preuve de retenue et de privilégier le dialogue pour remédier à la crise sévissant dans leur pays. Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’ils appuyaient les efforts déployés par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) en vue de stabiliser la situation au Mali. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.