09/11/2020 23:06
Le Sommet des femmes chefs d’entreprise de l’ASEAN s’est tenu lundi 9 novembre à Hanoï sur le thème "Faire des changements pour une communauté des femmes entrepreneurs plus forte et plus réactive".
>>L’ASEAN insiste sur le rôle des femmes dans le maintien de la paix
>>Le Comité sur les femmes de l'ASEAN annonce un nouveau conseil exécutif

La vice-présidente de la République, Dang Thi Ngoc Thinh, prend la parole lors du Sommet des femmes chefs d’entreprise de l’ASEAN, le 9 novembre à Hanoï. Photo : VNA/CVN

S’adressant au  Sommet des femmes chefs d’entreprise de l’ASEAN, organisé par le Conseil des femmes entrepreneurs du Vietnam relevant de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), la vice-présidente de la République, Dang Thi Ngoc Thinh, a déclaré que la pandémie de COVID-19 avait causé de lourdes pertes à l’économie mondiale en général et aux pays membres de l’ASEAN en particulier.

Tout en assumant la présidence de l’ASEAN 2020 au milieu de la crise du nouveau coronavirus, le Vietnam a déployé tous les efforts possibles pour organiser une gamme d’activités en conformité sur le thème "Cohésif et réactif", a-t-elle noté.

Les femmes dans la région en général et les entrepreneures en particulier ont été grandement inspirées par l’engagement du bloc régional à promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, exprimé dans la déclaration à la presse du président de la session extraordinaire des dirigeants de l’ASEAN dans le cadre du 36e Sommet de l’ASEAN sur l’autonomisation des femmes à l’ère numérique tenue en juin dernier, a-t-elle déclaré.

Vers une communauté plus forte et plus réactive

Un Sommet des femmes chefs d’entreprise de l’ASEAN se tient le 9 novembre à HanoïPhoto : VNA/CVN

La vice-présidente a exprimé sa conviction que le Réseau des femmes entrepreneurs de l’ASEAN deviendra un forum de premier plan pour les femmes d’affaires régionales afin de guider la communauté des femmes entrepreneurs vers l’intégration économique et de rester unie pour répondre de manière proactive et efficace à l’impact de la pandémie et des changements climatiques.

Elle a également espéré que les femmes d’affaires saisiront les opportunités de la quatrième révolution industrielle et profiteront de l’appui des pays de l’ASEAN afin de se développer fortement et durablement en vue d’une communauté régionale plus forte et plus réactive des femmes chefs d’entreprise.

Le sommet a comporté quatre sessions sur la réponse au COVID-19, la promotion de la transformation numérique et la reprise complète des entreprises appartenant à des femmes, les investissements sensibles au genre et la promotion d’une coopération efficace via les réseaux.

Nombre de recommandations ont été approuvées sur l’amélioration de l’accès des femmes d’affaires aux ressources de soutien, en particulier de la part des gouvernements, des établissements de crédit et des organisations sociales ; le développement des ressources humaines, des capacités, de l’accès aux nouvelles technologies et de la culture technologique ; la stimulation de la transformation numérique dans les entreprises appartenant à des femmes; et la création d’un écosystème sensible au genre pour soutenir les entreprises.

Le Sommet des femmes chefs d’entreprise de l’ASEAN a eu lieu avant le 37e Sommet de l’ASEAN et les réunions connexes, qui devraient avoir lieu via vidéoconférence du 12 au 15 novembre. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

L’AFP présente la grotte Son Doong dans un article Le 20 janvier, l’Agence France-Presse (AFP) a publié un article sur la grotte Son Doong, située dans la province de Quang Binh, au Centre du Vietnam.