26/06/2020 15:18
Le chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, Dang Dinh Quy, a réaffirmé jeudi 25 juin devant le Conseil de sécurité de l’ONU le soutien du Vietnam au processus de paix dirigé et contrôlé par les Afghans.
>>Plus de 400 policiers et soldats tués ou blessés par les talibans en une semaine
>>Les talibans annoncent une nouvelle libération de détenus

Le chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, Dang Dinh Quy. Photo : VNA/CVN

S’exprimant par visioconférence, le chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, Dang Dinh Quy, a souligné l’importance de poursuivre la mise en œuvre de la Résolution 2513 (2020) du Conseil de sécurité qui salue l’Accord pour l’instauration de la paix en Afghanistan signé le 29 février entre les États-Unis et les talibans, et de travailler à un cessez-le-feu durable dans les meilleurs délais.

Il a partagé les préoccupations face aux attaques perpétrées par les talibans et des organisations terroristes, et a appelé à améliorer la situation sécuritaire en Afghanistan dans le contexte de la propagation de la pandémie de COVID-19 et des changements climatiques.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a également souhaité une participation plus significative des femmes au processus de paix et a insisté sur l’importance d’accélérer la reconstruction du pays, de défendre les droits des groupes vulnérables et de prévenir et de combattre le trafic de drogue.

Tableau mitigé de la situation en Afghanistan

À Kaboul, le 19 mai. Photo : STR/AFP

L’Afghanistan a devant lui une occasion unique de tourner la page vers un avenir meilleur et plus stable, après quatre décennies de guerre, a déclaré devant le Conseil de sécurité la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies et cheffe de la Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan, Deborah Lyons.

Elle a salué l’accord politique conclu entre le président Ghani et le Dr. Abdullah, qui montre leur volonté et leur détermination à placer la nation au premier plan.  Elle a dit espérer dans les prochains jours l’annonce d’un cabinet représentatif et la formation de structures de paix inclusives.

La représentante spéciale a salué l’engagement manifesté par les deux parties sur la récente  question de la libération de prisonniers. Il s’agit d’une importante mesure de confiance qui a donné un élan aux négociations, a-t-elle estimé, soulignant qu’en ce moment même, les deux parties en sont aux dernières étapes et ont convenu que les pourparlers pourraient commencer juste après la fin des libérations de prisonniers. Cependant, le COVID-19 est venu jeter une énorme ombre sur la vie quotidienne afghane. Compte tenu de l’impact socio-économique de la pandémie, l’Afghanistan est confronté au défi de taille de trouver un soutien financier international continu à une époque d’incertitude financière sans précédent, y compris dans de nombreuses capitales traditionnelles de donateurs.

Alors que l’Afghanistan est confronté au problème de la lutte contre la pandémie, le conflit fait rage. La présidente de la Commission afghane indépendante des droits de l’homme, Shaharzad Akbar a déploré le nombre alarmant de victimes civiles et la tendance inquiétante des assassinats ciblés, y compris la récente attaque  du 12 mai contre une maternité dans l’ouest de Kaboul.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Intégrer le numérique dans les stratégies touristiques Le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec Google, a organisé le 9 juillet une formation sur les compétences numériques et la promotion du marketing digital pour les gestionnaires d’État chargés du tourisme et les entreprises en activité dans ce domaine.