17/03/2021 10:58
Le Vietnam a appelé les parties concernées à faire preuve de retenue et à créer un environnement favorable au processus politique au Yémen, ainsi qu'à la paix et à la stabilité de la région, lors d'une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l'ONU le 16 mars.
>>Washington et Moscou appellent à mettre un terme aux combats au Yémen
>>Conseil de sécurité : le Vietnam appelle à enrayer la famine au Yémen
>>L'ONU exhorte les États membres à aider à résoudre la grave crise économique au Yémen

La réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation au Yémen, le 16 mars.
Photo : VNA/CVN

L'ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, s'est dit extrêmement préoccupé par l'escalade militaire au Yémen, notamment dans les provinces de Marib et de Taiz. Il a appelé les parties concernées à mettre en œuvre l'appel du secrétaire général de l'ONU au cessez-le-feu, à mettre fin aux conflits et à reprendre les négociations sur un cessez-le-feu à l'échelle nationale.

Le diplomate vietnamien a exhorté la communauté internationale à continuer d'aider le Yémen et les autres parties concernées à se conformer au droit international humanitaire, à intensifier la protection des femmes et des enfants, et à promouvoir la mise en œuvre des Accords de Stockholm et de Riyad avec le rôle intermédiaire de l'ONU.

Plus de 20 millions de personnes au total ont besoin d'assistance, dont 5 millions  qui  pourraient être exposées directement à la famine qui affecte déjà plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des affaires humanitaires (OCHA), Mark Lowcock, a regretté que la conférence des bailleurs de fonds organisée le 1er mars par le Secrétaire général, la Suède et la Suisse n’ait récolté que 1,7 milliard d'USD, soit moins de la moitié de ce qui est jugé nécessaire par les agences humanitaires pour venir en aide aux Yéménites dans le besoin cette année.

L'envoyé spécial de l'ONU pour le Yémen, Martin Griffiths, a également exhorté les parties à mettre fin aux hostilités, à accepter un cessez-le-feu à l'échelle nationale et a incité Ansar Allah à faire preuve de bonne volonté pour résoudre le problème du pétrolier SAFER amarré au large des côtes du Yémen.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.