16/12/2019 13:01
Le Professeur Nawal Taneja, stratège de premier rang de l’aviation au monde, a assisté en tant qu’orateur principal au récent colloque sur “Le marché de l’aviation au Vietnam et les solutions pour le développement durable” à Hanoï.
>>Aviation civile : le nombre d’appareils des compagnies vietnamiennes augmente de 3,5 fois
>>Ouverture du premier Salon international de l'aviation du Vietnam

Un avion de Vietnam Airlines.
Photo : Huy Hùng/VNA/CVN

L’occasion de s’informer des tendances de développement de l’aviation dans le monde, de partager des expériences dans le développement de l’industrie aéronautique ainsi que de promouvoir l’image du secteur de l’aviation civile du Vietnam.

Du fait de son fort développement ces 10 dernières années, le marché de l’aviation du Vietnam est le centre d’intérêt des compagnies aériennes internationales et des experts internationaux de la recherche aéronautique.

Avec la politique d’ouverture et de libéralisation, le marché du transport aérien du Vietnam se développe rapidement. L’aviation devient un mode de transport de plus en plus populaire.

Selon les données de l’Administration de l’aviation du Vietnam, au cours de la période 2014-2018, le marché national du transport aérien a augmenté en moyenne de 20,5% pour le nombre de passagers et de 13,2% pour les marchandises. En ce qui concerne les lignes aériennes, les vols intérieurs Nord-Sud sont exploités à haute fréquence par les compagnies aériennes vietnamiennes. Actuellement, les quatre compagnies aériennes du pays, à savoir Vietnam Airlines, Jetstar Pacific, VietJet Air et Bamboo Airways, ont intensifié leurs opérations.

En 2018, les vols entre Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et Dà Nang représentaient 43% du volume total de transport du marché intérieur, faisaient de Hanoï et Hô Chi Minh-Ville les villes ayant la deuxième plus grande offre de fret aérien au monde.

Le marché sera plus animé et plus compétitif si Vinpearl Air, Kite Air et Vietravel Airlines obtiennent des licences commerciales par le gouvernement.

Lors du colloque, outre les questions relatives aux obstacles et barrières, aux  opportunités de coopération et de développement durable du marché de l’aviation du Vietnam a été aussi discuté un sujet très actuel, celui de la possibilité de vols directs vers les États-Unis. Il est intéressant de noter que le professeur Nawal Taneja a consacré une partie de son prochain livre à cette question.

Selon le professeur, il s’agit d’un événement aéronautique très important après que le Vietnam a obtenu un certificat CAT 1 de la La Federal Aviation Administration (FAA). Le Département américain du Transport a également accepté d’autoriser les compagnies aériennes du Vietnam à ouvrir des vols Hanoï, HCM-Ville vers cinq villes que sont Dallas, Los Angeles, New York, San Francisco et Seattle. Outre Vietnam Airlines, Bamboo Airways et les compagnies aériennes à bas prix comme VietJet sont également intéressées par cette ligne aérienne.

“Le potentiel de trafic est énorme, non seulement en raison du besoin de se déplacer par voie aérienne à destination et en provenance des États-Unis, où vivent plus d’un million de Vietnamiens, mais également en raison du besoin de voyager en provenance d’autres pays dans le monde. Les deux preuves sont le Sommet États-Unis - RPDC et la décision d’organiser une course  de Formule 1 (F1) à Hanoï”, a déclaré le professeur Nawal Taneja.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Hô Chi Minh-Ville vise les 10 millions de touristes étrangers La mégapole du Sud ambitionne d’accueillir 10 millions de touristes étrangers et 35 millions de touristes vietnamiens en 2020, pour un chiffre d’affaires de 165.000 milliards de dôngs.