14/09/2018 23:37
La propagation de l’épidémie de peste porcine africaine (PPA) dans 17 pays et territoires depuis fin 2017 au 10 septembre 2018 a conduit les autorités vietnamiennes à demander une mobilisation protéger les élevages porcins, menacés par un virus sans vaccin, ni traitement.
>>Le Vietnam se mobilise face aux risques de peste porcine africaine
>>La première ferme d'élevage porcin aux normes Global G.A.P au Vietnam

La conférence en ligne sur la mise en œuvre des mesures de prévention et de lutte contre les épizooties et de prévenir les risques d’introduction de la PPA au Vietnam le 14 septembre, à Hanoï. Photo: Vu Sinh/VNA/CVN

Les ministères, les branches, les comités populaires provinciaux et municipaux doivent prendre de manière énergique des mesures de prévention et de lutte contre les épizooties, et avant tout de prévenir les risques d’introduction de la PPA au Vietnam, a déclaré vendredi 14 septembre le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung.

Il faut créer des missions pour contrôler la mise en œuvre des mesures préventives et sensibiliser les localités pour qu’elles fassent preuve d’une plus grande responsabilité dans la prévention de l’épidémie, a-t-il indiqué lors d’une vidéoconférence organisée par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Le gouvernement a pris les risques très au sérieux. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a signé mardi 11 septembre un télégramme officiel sur les mesures à prendre pour éviter l’introduction de la PPA au Vietnam.

Le vice-ministre permanent de l’Agriculture et du Développement rural, Hà Công Tuân a dernièrement signé un texte sur la suspension des importations de viande porcine et de produits dérivés en provenance des provinces hongroises et polonaises touchées par la PPA.

Cette mesure sera entrée en vigueur à partir du 20 septembre et levée dès lors que la Hongrie et la Pologne auront établi la bonne qualité sanitaire de ces marchandises conformément aux règles de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Elle ne s’appliquera pas aux lots de viande de porc et de produits dérivés partant des ports avant cette date et en route vers le Vietnam.

La PPA ne présente pas de danger pour la santé humaine. Elle touche exclusivement les porcs domestiques et les sangliers. Transmise par des animaux infectés, la viande, des véhicules, personnes ou matériels contaminés, elle se révèle en revanche, extrêmement contagieuse.

La peste porcine se manifeste par une fièvre hémorragique, une perte d’appétit et des rougeurs, dans sa forme aiguë.  Il n’existe pas de vaccins efficaces pour protéger les porcs de l’épidémie qui peut se révéler dévastatrice tuant dans certains cas 100% des animaux infectés.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Le tourisme prend son essor à Binh Liêu Ces dernières années, Binh Liêu a connu des changements remarquables dans son développement du tourisme. Autrefois terre inconnue, ce district est devenu l’une des destinations les plus appréciées à Quang Ninh.