27/07/2021 11:06
Malgré la pandémie qui sévit dans le monde, le Conseil de sécurité de l’ONU a poursuivi ses actions en faveur du maintien de la paix et de la sécurité mondiale au cours du premier semestre 2021. Membre non permanent dudit conseil, mandat 2020-2021, et président du Conseil de sécurité à deux reprises, le Vietnam participe activement à ses divers travaux.
>>Conseil de sécurité : le Vietnam se dit inquiet des tensions politiques à Chypre
>>Le Vietnam se joint aux efforts pour protéger les acteurs humanitaires dans les zones de conflit

Une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies.
Photo : VNA/CVN

Depuis le début de l’année, la rivalité entre les grandes puissances s’accentue et les tensions redoublent au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie. À ces crises politiques s’ajoutent les défis mondiaux tels que le changement climatique, le terrorisme, la criminalité transfrontalière, la sécurité alimentaire, la sécurité de l’eau, et les impacts prolongés de la pandémie de COVID-19. Plus que jamais, les pays misent sur la coopération internationale pour faire face à ces menaces.

Au cours du premier semestre, le Conseil de sécurité de l’ONU a organisé des centaines de réunions pour discuter des questions pressantes dans le monde et ont adopté 63 résolutions.

Membre actif dans la promotion de la paix mondiale

Membre non permanent du Conseil de sécurité, mandat 2020-2021, le Vietnam a assumé avec succès la présidence tournante du conseil durant le mois d’avril, une fonction que le pays avait déjà exercé en janvier 2020. Les nombreuses initiatives que le pays a proposées durant le mois de sa présidence ont été largement soutenues par les pays membres.

''Membre actif et responsable de la communauté internationale, de l’ONU et de l’ASEAN et pays épris de paix, le Vietnam connaît la valeur de la paix ainsi que les douleurs causées par la guerre et les conflits. C’est pourquoi, notre pays soutient une coopération plus étroite et efficace entre l’ONU et les organisations régionales dans la prévention et le règlement des conflits'', fait savoir le vice-ministre des Affaires étrangères Dang Hoàng Giang.

''Le moyen le plus efficace pour prévenir les conflits est de respecter la Charte de l’ONU et le droit international, notamment les principes de respect de l’indépendance, de la souveraineté et de non-ingérence dans les affaires intérieures des pays. Ceux là doivent renforcer leurs liens de confiance, régler leurs différents par les dialogues et les mesures pacifiques, sans recourir à la force ni menacer d’y recourir. La paix et le développement allant toujours de pair, il faut combiner les mesures sécuritaires avec le développement durable de chaque pays et de chaque région'', indique-t-il.

10 textes élaborés par le Vietnam durant le mois de sa présidence du Conseil de sécurité ont été adoptés à l’unanimité par les 15 pays membres.

Valoriser les acquis obtenus

''Le Vietnam continuera de prôner l’objectivité, la transparence et la flexibilité dans le règlement des différends entre les pays membres. Il faut veiller à ce que le Conseil de sécurité ait une voix unie dans la résolution des défis communs qui se posent à l’heure actuelle'', fait savoir Dô Hùng Viêt, chef du Département chargé des organisations internationales, relevant du ministère des Affaires étrangères.

Le bilan semestriel du Vietnam en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU est un succès. Le pays s’appliquera avec ferveur à poursuivre ses actions en faveur du maintien de la paix dans le monde au cours des six prochains mois. 

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.