31/03/2016 14:00
Le vice-Premier ministre (PM) et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, à la tête d'une haute délégation vietnamienne, participera au 4e Sommet sur la sécurité nucléaire prévu du 31 mars au 1er avril à Washington, aux États-Unis.
>>La Russie aide le Vietnam à former des experts
>>Renforcement de la production d'énergie nucléaire

Pham Binh Minh (gauche) et John Kerry,  le 31 mars aux États-Unis.
Photo : Thanh Tuân/VNA/CVN

Ce sommet réunira de nombreux dirigeants de haut rang de 52 pays du monde entier, de l’Organisation des Nations unies (ONU), de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), de l’Union européenne (UE) et de l’Organisation internationale de la police (Interpol).

Il a pour objectif d’évaluer des progrès depuis le premier Sommet sur la sécurité nucléaire tenu à Washington en 2010, mais aussi de discuter du renforcement de la sécurité nucléaire et de la réduction des dangers liés au terrorisme nucléaire.

Les dirigeants examineront et approuveront un plan d’action concret pour la mise en œuvre de cinq initiatives communes dont l'Initiative globale de lutte contre le terrorisme nucléaire (GICNT), le Programme de partenariat mondial contre la prolifération des armes de destruction massive et des matières connexes (GP).

Persistance vietnamienne dans la mise en œuvre
de sa politique nucléaire


La participation du Vietnam à ce sommet témoigne de sa persistance dans la mise en œuvre de sa politique nucléaire, à savoir utiliser l'énergie nucléaire à des fins pacifiques, garantir la sûreté et la sécurité, et rehausser sa responsabilité devant la communauté internationale, soutenir les droits des nations désirant recourir à l'énergie nucléaire à des fins pacifiques, et les efforts pour le désarmement et la non prolifération des armes nucléaires.

Actuellement, le Vietnam continue de faire de gros efforts pour réaliser les engagements politiques pris lors des trois précédents sommets sur la sécurité nucléaire. Ces efforts vietnamiens ont été hautement appréciés par la communauté internationale.

À noter, entre autres, l’adhésion du Vietnam à la Convention sur la protection physique des matières nucléaires (CPPMN) et à l'Amendement à la CPPMN ; sa ratification du Protocole sur le complément de l'Accord d'inspection global avec l'AIEA ; son adhésion à la Convention commune sur la sûreté de la gestion du combustible usé et sur la sûreté de la gestion des déchets radioactifs, la déclaration officielle sur la participation dans les meilleurs délais à l'Initiative de sécurité contre la prolifération (PSI)…

En outre, le Vietnam a collaboré positivement avec l'AIEA et les autres pays utilisant l'énergie nucléaire à des fins pacifiques, et paraphé l'Accord de coopération sur l'utilisation de l'énergie nucléaire (Accord 123).

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Expérience de voyage en ligne, une nouvelle orientation pour le tourisme de Hà Giang Face aux impacts négatifs de l'épidémie de COVID-19, la province septentrionale de Hà Giang profite des plateformes numériques pour promouvoir son secteur touristique.