09/06/2021 10:52
Le Vietnam a affirmé son engagement à promouvoir le rôle de la Charte des Nations unies et du droit international dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales, lors d’une réunion du Conseil de sécurité mardi 8 juin.
>>ONU : le Vietnam affirme son fort engagement en faveur du multilatéralisme
>>ONU : le Vietnam affirme son rôle au Conseil de sécurité

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, lors de la réunion tenue le 8 juin.
Photo : VNA/CVN

Durant la réunion, le Conseil de sécurité a examiné l’avancement des travaux du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux.

Le Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux (le "Mécanisme") est chargé d’exercer un certain nombre de fonctions essentielles qu’assumaient auparavant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) et le Tribunal pénal international pour l’ex‑Yougoslavie (TPIY). Dans l’exercice de ses multiples fonctions, le Mécanisme préservera l’héritage de ces deux tribunaux pénaux internationaux ad hoc qui ont fait œuvre de pionniers et s’emploiera à appliquer les meilleurs pratiques dans le domaine de la justice pénale internationale.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a créé le Mécanisme le 22 décembre 2010 en tant que "petite entité efficace à vocation temporaire". Le Mécanisme est entré en fonction le 1er juillet 2012 à Arusha (Tanzanie) et le 1er juillet 2013 à La Haye (Pays‑Bas). La division d’Arusha exerce certaines fonctions auparavant assumées par le TPIR et la division de La Haye exerce certaines fonctions auparavant assumées par le TPIY.

Dans les premières années qui ont suivi sa création, le Mécanisme a fonctionné en parallèle avec le TPIR et le TPIY. Après la fermeture du TPIR (le 31 décembre 2015) et du TPIY (le 31 décembre 2017), le Mécanisme a continué à fonctionner comme institution autonome.

Lors de la réunion tenue mardi 8 juin, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, a reconnu les efforts du Mécanisme dans la mise en œuvre des mesures visant à réaliser la Résolution 2529 (2020) du Conseil de sécurité.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.