07/04/2021 11:18
En tant que président du Conseil de sécurité de l’ONU en avril, le Vietnam a présidé le 6 avril la visioconférence dudit conseil pour écouter et discuter du rapport de la secrétaire générale adjointe de l’ONU, Izumi Nakamitsu, également haute-représentante pour les affaires de désarmement, sur les questions d’armes chimiques en Syrie.
>>Le Vietnam réaffirme son soutien à la non-prolifération des armes nucléaires au Moyen-Orient

Une visioconférence du Conseil de sécurité de l'ONU présidée par le Vietnam, le 6 avril. 
Photo : VNA/CVN

En tant que membre du Conseil de sécurité de l’ONU, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission du Vietnam auprès de l’ONU, a affirmé sa politique constante de soutenir la non-prolifération et de supprimer toutes les armes de destruction massive, dont les armes chimiques, et l’attachement au multilatéralisme et au droit international.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a déclaré appuyer le travail de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et insisté pour que ce travail reste strictement dans le cadre de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques.

Partageant l’inquiétude de la communauté internationale quant à l’utilisation présumée d’armes chimiques en Syrie, le Vietnam a noté la coopération entre le Secrétariat technique de l’OIAC et les autorités syriennes.

Le Vietnam s’est dit convaincu que cet esprit de coopération est la meilleure façon d’aller de l’avant pour surmonter les lacunes et les incohérences qui subsistent.  Il a donc appelé les deux parties à renforcer leur coopération de manière constructive pour régler les questions en suspens et mettre en œuvre intégralement la Convention et la résolution 2118 (2013) sur l’interdiction de l’emploi d’armes chimiques en Syrie.

De son côté, la haute-représentante pour les affaires de désarmement, Izumi Nakamitsu a informé qu’elle a reçu la mise à jour mensuelle du directeur général de l’OIAC et qu’elle a rencontré le représentant de la Syrie qui a réaffirmé l’engagement de son gouvernement en faveur de la Convention sur les armes chimiques et sa volonté de coopérer avec le Secrétariat technique de l’OIAC.  La pandémie de COVID-19 continue d’avoir un impact sur la faculté de ce secrétariat à se déployer en Syrie mais il est prêt à se déployer et à poursuivre ses activités.

Elle a déclaré que des efforts sont en cours pour tirer au clair les questions en suspens concernant la déclaration initiale de la Syrie.

Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU se sont déclarés préoccupés de l’emploi d’armes chimiques, tout en appelant à renforcer la coopération pour supprimer l’emploi de ces armes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.