15/09/2016 15:18
Le 14 septembre, dans le cadre de la 33e session du Conseil des droits de l'homme à Genève (Suisse), l’ambassadeur Nguyên Trung Thành, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU et des organisations internationales à Genève, a pris la parole à une réunion-débat de haut niveau à l’occasion du 5e anniversaire de l'adoption de la "Déclaration des Nations unies sur l'éducation et la formation aux droits de l'homme".
>>Coopération Vietnam-UNICEF dans la garantie des droits de l’enfant
>>La liberté religieuse au Vietnam dans la réalité

L’ambassadeur Nguyên Trung Thành, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU et des organisations internationales à Genève.
Photo : Duy Thai/VNA/CVN

L’ambassadeur vietnamien a souligné l’efficacité de cette déclaration dans la promotion et la protection des droits de l’homme dans le monde. Il a également affirmé que le Vietnam avait conscience de l’importance de l’éducation, notamment de celle aux droits de l’homme, soulignant que le pays avait inséré l’éducation aux droits de l’homme dans le programme scolaire comme dans les médias et dans les activités communautaires.

L’ambassadeur Nguyên Trung Thành a également présenté l’initiative du Vietnam d’organiser, en marge de la 33e session du Conseil des droits de l'homme, un colloque international sur l’éducation des femmes et filles visant à lutter contre la traite des êtres humains, prévu le 27 septembre 2016. Cette initiative vietnamienne reçoit le patronage de différents pays et organisations internationales dont les Philippines, l’Australie et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Au cours du débat avec les experts, les délégations ont salué l'adoption de la Déclaration sur l'éducation et la formation aux droits de l'homme, soulignant le rôle important qu'elle est appelée à jouer dans l'instauration d'une nouvelle manière d'appréhender les droits de l'homme.

Nombre d'intervenants ont souligné que l'éducation aux droits de l'homme jouera un rôle crucial dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable. L'obligation de l'État de garantir non seulement l'accès à l'enseignement aux droits de l'homme, mais aussi sa qualité, a été mise en évidence.

Une délégation a relevé que les médias, compte tenu de leur rôle central dans la diffusion des idées, doivent eux-aussi recevoir une formation sur ce thème. Plusieurs délégations ont posé des questions sur le rôle des technologies numériques dans l'enseignement des droits de l'homme.

Réunions-débats

Le Vietnam a atteint de nombreuses réalisations de l’éducation aux droits de l’homme.  Photo : Công Tuong/VNA/CVN

La 33e session du Conseil des droits de l'homme a lieu du 13 au 30 septembre à Genève (Suisse). L’événement organise 4 réunions-débats thématiques dont celles sur l’éducation et la formation aux droits de l’homme, sur les jeunes et les droits de l’homme et sur la violence à l’encontre des femmes et filles ; dialogue avec une vingtaine de mécanismes et procédures spéciaux de l’ONU sur les droits de l’homme ; étudie les résultats de l’Examen périodique universel de 14 nations ; discute et prend la décision d’une trentaine de projets de résolutions/décisions sur différents problèmes concernant les droits de l’homme.

Les problèmes attirant l’attention des participants à la 33e session du Conseil des droits de l’homme, sont l’efficacité des activités du Conseil des droits de l’homme, la sécurité des journalistes, le droit d’accès à l’eau du robinet, la propreté de l’environnement, le droit au développement… ainsi que la situation dans certains pays comme Syrie, Soudan, Burundi…

La 33e session du Conseil des droits de l'homme marque la dernière session où le Vietnam tient le rôle de membre de ce fameux conseil pour le mandat 2014-2016. Au cours de ces derniers temps, le Vietnam a participé aux activités du conseil d’une manière active et avec responsabilité, en donnant les initiatives concrètes contribuant à la promotion et la protection des droits de l’homme dans le monde. Le Vietnam a été l’auteur de la résolution sur le changement climatique et des droits de l’enfant, adopté en juin dernier par le Conseil des droits de l’homme.

L’ambassadeur Nguyên Trung Thành est chargé par le Comité de l’ASEAN à Genève en tant que coordinateur de l’ASEAN au Conseil des droits de l’homme 2014-2016.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Ho Chi Minh-Ville parmi les 10 meilleures destinations asiatiques de 2018 Selon une évaluation récente de Lonely Planet, le premier éditeur de guides de voyage au monde, Hô Chi Minh-Ville est classée 3e dans la liste des meilleures destinations d'Asie à visiter en 2018 (Best in Asia), derrière Busan en République de Corée et l’Ouzbékistan.