13/05/2020 13:54
Le journal américain Daily Hampshire Gazette a déclaré que le Vietnam avait adopté une approche scientifique pour lutter contre la pandémie de COVID-19.
>>Les Vietnamiens ressentent les "fruits" de la lutte anti-épidémique
>>Les médias internationaux saluent le Vietnam dans le combat contre le COVID-19

Contrôle de la température corporelle des élèves avant leur entrée en classe.
Photo : VNA/CVN

Dans un article publié le 11 mai, l'auteur du journal américain Daily Hampshire Gazette a déclaré que la pandémie avait causé plus de 4,13 millions d'infections et fait plus de 283.000 morts dans le monde. Le Vietnam, qui partage la frontière avec la Chine, n'a enregistré aucun décès jusqu'à présent. Ce n'est pas dû à de faibles tests ou à une mauvaise tenue des dossiers.

Plutôt que le verrouillage de l'ensemble de la population, les équipes anti-épidémiques ont mis en quarantaine et traité les personnes présentant des symptômes et dont le test de dépistage du SARS-CoV-2 était positif. S'il y avait une région avec un nombre de contaminations particulièrement élevé, elle était mise en quarantaine.

Selon l'article, le système de quarantaine à plusieurs niveaux a aidé les autorités vietnamiennes à briser la chaîne de l'infection. Le Parti communiste du Vietnam a proposé très tôt la devise "combattre l'épidémie, c'est comme lutter contre l'ennemi".

De plus, le ministère vietnamien de la Santé a présenté un clip vidéo pour expliquer le concept de distanciation physique et de lavage des mains. Cette vidéo est devenue virale sur TikTok, où les jeunes ont créé une danse pour aller avec elle. Les masques étaient obligatoires dans le public et les désinfectants pour les mains à base d'alcool se trouvaient partout. Les écoles et les sites religieux ont tous été immédiatement fermés.

Le journal a également souligné que le gouvernement vietnamien avait ordonné au secteur public de produire des équipements nécessaires, dont équipements de protection et ventilateurs, ainsi que des désinfectants pour les mains et des médicaments. Le secteur privé a emboîté le pas, tout comme les philanthropes qui ont créé des "distributeurs automatiques de riz" pour distribuer de la nourriture à ceux qui avaient perdu leurs revenus. Le gouvernement a aussi mis en place des cuisines pour nourrir les pauvres.

Les Vietnamiens avaient réalisé des préparatifs majeurs pour contenir le virus, y compris l'augmentation des capacités des établissements médicaux et la production d’équipements de protection, a-t-il ajouté.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Le Vietnam figure parmi les pays les plus sympathiques au monde InterNations, réseau mondial pour les personnes résidant à l'étranger, vient de sélectionner les pays les plus sympathiques au monde, dont le Vietnam.