28/02/2018 17:42
Plus de 1,43 million de touristes étrangers ont foulé le sol vietnamien en février, soit une hausse de 19,4% en glissement annuel et de 0,1% par rapport à janvier, a indiqué le Département général des statistiques.

 >>Le port de Dà Nang accueille les premiers cargos de l'Année du Chien
>>Têt 2018 : les premiers visiteurs étrangers à la baie de Ha Long

 

Des touristes étrangers visitent la baie de Ha Long. Photo : VNA/CVN


Au total, plus de 2,86 millions visiteurs étrangers ont été comptabilisés au Vietnam en deux mois, soit une hausse de 29,7% en glissement annuel.

Entre janvier et février, les visiteurs venus d'Asie ont enregistré une croissance annuelle de 35,8%. L'augmentation la plus élevée (+70%) a été signalée pour les touristes sud-coréens. Le marché chinois s'est classé deuxième avec +38,5%, suivie par la Malaisie (+22,6%) et Taïwan (+7,4%).

Selon l’Administration nationale du tourisme, le pays accélère depuis le début de l’année ses activités de promotion du tourisme pour atteindre l’objectif de 15 à 17 millions de touristiques étrangers cette année.

Le Vietnam se classe 6e dans la liste des dix destinations ayant observé le plus fort développement touristique sur un an en 2017, selon le dernier rapport de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).

En 2017, le Vietnam a accueilli près de 12,9 millions de touristes étrangers. Et 73 millions de Vietnamiens ont voyagé à l'intérieur du pays. Les recettes touristiques se sont élevées à 510.000 milliards de dôngs, contribuant pour une part considérable à la croissance économique nationale.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Les localités vietnamiennes promeuvent leur image au Royaume-Uni Les provinces de Yên Bai, Lang Son au Nord et de Dak Lak sur les hauts plateaux du Centre ont promu leurs potentialités économiques et touristiques au monde d’affaires de la ville de Manchester et de ses environs du Nord du Royaume-Uni, lors d’une conférence tenue mardi 25 juin.