22/02/2021 23:03
Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a participé le 22 février à un débat virtuel de haut niveau dans le cadre de la 46e session ordinaire du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.
>>ONU : le Vietnam salue l’évolution positive de la mise en œuvre de l’Accord de Riyad du Yémen
>>Le Vietnam envoie 179 soldats dans des opérations de paix sur la période 2012-2020
>>Le Vietnam remplit avec succès sa mission au Conseil de sécurité en 2020

Dans son discours, Pham Binh Minh a affirmé que la pandémie de COVID-19 avait coûté la vie à des millions de personnes et affecté le bien-être de milliards de personnes dans le monde. “Elle a mis à rude épreuve les systèmes de santé publique et de sécurité sociale de tous les pays”, a-t-il dit, ajoutant qu’elle avait également imposé divers défis en matière de droits humains.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh.
Photo : VNA/CVN

Le vice-Premier ministre a toutefois indiqué que la pandémie avait également offert au monde une nouvelle voie pour "mieux avancer", fondée sur l'adaptabilité, l'innovation, la coopération et la solidarité aux niveaux local, national et mondial.

Le Vietnam est fermement convaincu qu'assurer une société sûre contre les épidémies comme le COVID-19 est le meilleur moyen de garantir que chaque membre de la société puisse pleinement jouir de ses droits fondamentaux”, a-t-il souligné. “Nous continuons de mettre l’accent sur la protection et la promotion de tous les droits de l’homme et libertés fondamentales de notre peuple, même en ces temps les plus difficiles”, a-t-il déclaré, ajoutant que des efforts étaient également faits pour maintenir la croissance économique et le bien-être social, pour ne laisser personne de côté.

Ce que nous avons vécu et réalisé montre clairement que les efforts visant à garantir les droits de l’homme doivent tenir compte des particularités historiques, politiques, sociales et de développement de chaque pays”, a-t-il affirmé, avant de souligner que “la solidarité et la coopération internationales sont essentielles pour nous aider à surmonter les défis et à avancer”. “Le Vietnam est reconnaissant du précieux soutien de ses pays partenaires, des organisations internationales, des organisations non gouvernementales et des citoyens du monde entier. Pour sa part, le Vietnam a fourni des masques médicaux et des fournitures pour assister plus de 50 pays et partenaires internationaux dans leur riposte à la pandémie”, a-t-il rappelé. “Comme proposé par le Vietnam, l'Assemblée générale des Nations unies a adopté par consensus une résolution proclamant le 27 décembre Journée internationale de la préparation aux épidémies afin de sensibiliser à l'importance de la prévention et de la riposte aux épidémies”, a-t-il ajouté.

À cette occasion, le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a annoncé que le Vietnam avait été retenu en tant que candidat de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) pour présenter sa candidature à l'adhésion au Conseil des droits de l'homme pour la période 2023-2025. La 46e session ordinaire du Conseil des droits de l’homme des Nations unies a lieu du 22 février au 23 mars pour discuter des mesures de promotion et de protection des droits de l'homme dans tous les domaines civil, politique, économique, social et culturel.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Pour développer l'écotourisme dans le Parc national d'U Minh Thuong Afin de développer l'écotourisme et d’en faire un secteur économique représentant une position importante dans la structure du secteur des services, le Parc national d'U Minh Thuong dans la province méridionale de Kiên Giang se concentre sur l'amélioration de la qualité et la diversification des activités touristiques.