17/01/2022 22:12
Le ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son a affirmé lundi 17 janvier à la presse que le Vietnam a accompli avec succès son rôle en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021.
>>Promouvoir la diplomatie multilatérale dans cette nouvelle phase de développement
>>Le Vietnam participe activement aux mécanismes de coopération multilatérale
>>L’image d’un Vietnam dynamique et performant aux Nations unies

Le ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son à la conférence de presse sur le mandat du Vietnam au Conseil de sécurité de l’ONU.
Photo : VNA/CVN


Le Vietnam a eu un mandat réussi au Conseil de sécurité de l’ONU. C’est le résultat de la politique étrangère d’indépendance, d’autonomie, de multilatéralisation et de diversification des relations internationales du Parti et de l’État du Vietnam ; de son option d’apporter des contributions et construction responsables aux mécanismes multilatéraux, dont l’ONU et notamment le Conseil de sécurité, a-t-il déclaré.

Le chef de la diplomatie vietnamienne a indiqué que le Vietnam a bien assumé sa lourde responsabilité de membre non permanent du Conseil de sécurité pour le mandat 2020-2021, une période extrêmement difficile pour le monde en général et le Conseil de sécurité en particulier.

Le Vietnam attache une grande importance et souhaite apporter sa voix pour promouvoir les travaux du Conseil de sécurité en général, pour les intérêts communs des États membres de l’ONU, et en même temps contribuer au maintien de la paix et de la sécurité internationales, a-t-il souligné.

Selon le ministre Bui Thanh Son, avec son message récurrent de "Partenariat pour la paix durable", le Vietnam a rejoint le Conseil de sécurité dans un esprit proactif, actif et responsable.

Le Vietnam a proposé de nombreuses initiatives pour contribuer de manière substantielle aux travaux du Conseil de sécurité, promouvant le rôle de Conseil de sécurité dans la recherche de solutions pour prévenir et traiter les conflits et répondre aux défis à la paix et à la sécurité internationales sur la base de la Charte des Nations unies et du droit international, a-t-il fait savoir.

Il a mentionné dix empreintes remarquables du Vietnam au Conseil de sécurité en 2020-2021, notamment la promotion d’une approche multilatérale, le respect persistant du droit international et de la Charte des Nations unies ; la promotion de la recherche des solutions durables et globales aux conflits ; la promotion de l’esprit humaniste et humanitaire et orienté vers les gens, le renforcement de l’action humanitaire, la protection des civils dans les conflits ; l’orientation de l’attention du Conseil de sécurité et de la communauté internationale sur les conséquences à long terme des conflits et des guerres, sur la vie des populations et sur la sécurité et le développement des nations.

Le ministre a déclaré que le Vietnam a clairement montré sa propre identité lors de sa participation aux travaux du Conseil de sécurité, qui vise toujours à promouvoir le consensus commun, la coopération et le dialogue, et à réduire les tensions et la confrontation.

Les expériences accumulées grâce à deux participations au Conseil de sécurité pour les mandats 2008-2009 et 2020-2021, ainsi que les activités extérieures majeures du Vietnam durant ces dernières années ont créé une base solide permettant au Vietnam de continuer de participer aux forums multilatéraux, aux organisations internationales dans et hors du cadre de l’ONU, a-t-il déclaré.

Dans l’immédiat, le Vietnam continuera de promouvoir les résolutions et initiatives qu’il avait proposées au Conseil de sécurité, et de pousser le fonctionnement efficace du Groupe des amis de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, a-t-il conclu. 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Cao Bang travaille avec des experts du Réseau mondial des géoparcs Le Comité populaire de la province de Cao Bang au Nord a travaillé le 25 mai avec un groupe d’experts du Réseau mondial des géoparcs sur le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang, en vue de la réévaluation prochaine de ce géoparc.