07/06/2022 12:37
Une délégation vietnamienne conduite par l'ambassadeur Nguyên Trung Kiên, gouverneur - représentant permanent du Vietnam auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), participe à une réunion périodique du Conseil des gouverneurs de l'AIEA tenue du 6 au 10 juin à Vienne, en Autriche.
>>Le Vietnam et l'AIEA signent le programme-cadre national pour 2022-2027
>>Le Vietnam et l'AIEA coopèrent dans l'application de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques
>>Le Vietnam devient membre du Conseil des gouverneurs de l'AIEA pour 2021-2023

L'ambassadeur Nguyên Trung Kiên, gouverneur - représentant permanent du Vietnam auprès de l'AIEA. Photo : VNA/CVN

À cette occasion, les participants se concentrent sur de questions majeures telles que l'examen et l'approbation des rapports du directeur général de l'AIEA sur la sécurité, la sûreté et l'inspection nucléaire et la situation de la coopération technique, l'examen de la mise en œuvre des accords d'inspection entre l'AIEA et l'Iran, la République populaire démocratique de Corée; et l'ordre du jour de la 66e session de l'Assemblée générale de l'AIEA prévue en septembre prochain, etc.

Prenant la parole lors de l'événement, l'ambassadeur Nguyên Trung Kiên a rappelé les politiques et les efforts déployés par Hanoï pour assurer la garantie de la sécurité nucléaire et l'utilisation de l'énergie atomique à des fins pacifiques pour le développement durable, conformément aux engagements internationaux.

Vers la mise en place
d'un cadre juridique


L'ambassadeur Nguyên Trung Kiên a affirmé que la promulgation du Décret 81 en 2019 sur la prévention et le contrôle des armes de destruction massive a créé un couloir juridique afin de prévenir et réprimer le financement de la prolifération des armes de destruction massive.

Il partageait des intérêts communs dans le potentiel des nouvelles technologies telles que les petits réacteurs modulaires (SMR), la centrale nucléaire transportable (TNPP) et la centrale nucléaire flottante (FNPP).

L'ambassadeur a affirmé que la recherche, le développement, l'octroi de licences, l'exploitation et le déploiement des nouvelles technologies nucléaires doivent être abordés avec prudence et progressivement.

Il est nécessaire de mettre en place rapidement un cadre juridique conforme au droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982, qui protège l'environnement, respecte l'indépendance souveraine et l'intégrité territoriale, assure la transparence et suive des procédures et des pratiques, a-t-il déclaré.

À cette occasion, l'ambassadeur a suggéré à l'AIEA de soutenir les pays membres, en particulier les pays en développement, dans l'amélioration de leurs capacités de recherche et d'applications nucléaires, et de réponse aux incidents radiologiques; ainsi que dans la construction et le perfectionnement du cadre juridique national sur le droit nucléaire.

Le Conseil des gouverneurs de l'AIEA se réunit cinq fois par an : en mars, en juin, deux fois en septembre (avant et après la Conférence générale) et en novembre. La réunion de juin de cette année voit la participation de représentants de 35 membres du Conseil, de pays membres de l'AIEA et d'organisations internationales. Le Vietnam a été élu membre du Conseil des gouverneurs en septembre 2021 pour le mandat 2021-2023.
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Le Laos, l’une des destinations préférées des touristes vietnamiens Selon un rapport du ministère laotien de l’Information, de la Culture et du Tourisme, le nombre de visiteurs internationaux dans ce pays augmente à nouveau, après l'ouverture complète des frontières au Laos début mai.