03/06/2021 13:09
Le Vietnam pourra répondre aux exigences de production de vaccins s'il peut acquérir les droits de propriété intellectuelle, selon le général de brigade Nguyên Viêt Luong, commissaire politique de l'Académie de médecine militaire.
>>Pour que les vaccins puissent être largement diffusés dans tous les pays
>>L'UE et Londres et le Japon maintiennent leur réserve sur la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid

COVINVAX, développé par la Compagnie de vaccins et de production biologique N°1 (Vabiotech).
Photo : VNA/CVN

Le général Nguyên Viêt Luong a appelé à une levée temporaire des brevets sur les vaccins contre le coronavirus pour accélérer la lutte contre la crise sanitaire dans le monde.

Dans une interview accordée le 2 juin à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), le Professeur associé et Docteur Nguyên Viêt Luong, commissaire politique de l'Académie de médecine militaire - l'une des unités participant à la recherche et l’essai de vaccins contre le COVID-19, a souligné que la production de vaccins permettrait au Vietnam d'atteindre rapidement l'immunité collective, voire d’exporter des vaccins dans l'avenir.

Selon lui, le Vietnam compte actuellement quatre vaccins en cours de recherche, d'évaluation et d’essai, dont Nano Covax, développé par le laboratoire Nanogen et l’Académie de médecine militaire, qui semble être le plus prometteur et pourrait être autorisé dans un avenir proche.

Le général de brigade Nguyên Viêt Luong, commissaire politique de l'Académie de médecine militaire.
Photo : VNA/CVN

En plus, la capacité de production de Nanogen peut atteindre de deux à trois millions de doses par mois. C'est aussi un facteur très important pour contribuer à l'approvisionnement en vaccins au Vietnam, a affirmé Nguyên Viêt Luong.

Concernant la stratégie du gouvernement et du ministère de la Santé sur l'importation de vaccins, le général a souligné qu'il s'agissait d'une bonne politique pour disposer rapidement d'une quantité suffisante de vaccins.

Si le Vietnam peut obtenir des vaccins grâce à toutes les trois sources qu’étaient l’importation, la production à travers le partage des droits de propriété intellectuelle et la fabrication de vaccins développés par des unités dans le pays, il pourra atteindre l'immunité collective d'ici fin 2021 ou mi 2022, a estimé Nguyên Viêt Luong.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.