31/12/2019 21:43
Le Vietnam dispose des avantages et des atouts pour assumer en 2020 la présidence de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et le poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies.
>>Le Vietnam affirme sa position sur la scène internationale
>>Le Vietnam prêt à assumer le poste de membre non permanent 
>>Le Vietnam s’efforce de construire une ASEAN cohésive et réactive

Le professeur Carl Thayer. Photo: Vietnam+/CVN

C'est ce qu'a déclaré Carl Thayer, Professeur d'honneur de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud, lors d'une interview accordée à l'Agence Vietnamienne d'Information (VNA).

Selon lui, outre les expériences tirées de la présidence de l'ASEAN en 2010, le Vietnam dispose d'un corps de diplomates professionnels. Par ailleurs, son économie connaît une croissance rapide et stable. Il s'agit de deux facteurs fondamentaux permettant au Vietnam de valoriser son rôle positif et proactif au sein de l'ASEAN.

Le Vietnam a établi des partenariats stratégiques avec 16 pays et des partenariats intégraux avec plus de 10 pays. Il a activement participé à des opérations de maintien de la paix de l'ONU. Il s’agit des avantages pour que le Vietnam assume bien le poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour 2020-2021.

Selon le Professeur Thayer, 2020 sera une année particulièrement importante pour le Vietnam. En tant que président de l'ASEAN, il présidera des forums régionaux tels que le Sommet d'Asie de l'Est (EAS), la conférence élargie des ministres de la Défense de l'ASEAN (ADMM+), le Forum maritime élargi de l'ASEAN (EAMF), etc.

Le Vietnam devra se concentrer sur trois secteurs pour valoriser ses avantages au sein de l'ASEAN. Il devra continuer de réaliser les programmes avancés par la Thaïlande, président de l'ASEAN en 2019; examiner et modifier les plans qui arriveront au terme; et mettre en œuvre des idées et activités prioritaires selon le thème de l'ASEAN 2020 "Cohésif et réactif ".

En tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour le mandat 2020-2021, le Vietnam devra renforcer la collaboration avec les autres membres non permanents et permanents du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le Professeur Thayer a souligné que le Vietnam devrait faire face à de nombreux défis dans la gestion des affaires de l'ASEAN et le règlement des problèmes de sécurité régionale dont la Mer Orientale.

Le Vietnam devra faire des efforts pour créer un consensus dans le règlement des questions sensibles et accélérer l'édification de la Communauté de l’ASEAN basée sur trois piliers, dont le pilier politique-sécurité sera le secteur le plus sensible. Le pays devra chercher une solution commune à la question de la Mer Orientale dans le contexte des négociations sur le Code de conduite (COC) en Mer Orientale.

Le Professeur Thayer a également indiqué que le Vietnam avait des avantages dans la création de la solidarité et du consensus et la coopération efficace avec les partenaires. Il a apprécié le professionnalisme diplomatique du Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants

Hôi An parmi les destinations les moins chères de la planète Les touristes dépensent environ 77,64 USD par jour pour les dépenses alimentaires de base à Hôi An, 7e ville dans le classement des destinations les moins chères de la planète, qui vient être publié par Holiday Money.