28/01/2017 06:25
L’APEC a pour ambition de jouer un rôle directeur dans la région Asie-Pacifique afin de dynamiser et de pérenniser la croissance, de favoriser la connexion économique, et de renforcer le système de commerce multilatéral.
>>Lancement du concours de design d'affiches de communication pour l'APEC 2017
>>Compte rendu de la 6e session plénière du Comité national de l’APEC 2017
>>Année APEC 2017 - focus sur les activités extérieures du Vietnam dans l’intégration internationale
>>Le Vietnam est prêt pour l’Année de l’APEC 2017

Il est temps pour l’APEC, ou forum de coopération économique Asie-Pacifique, de faire preuve d’initiative dans la mise en marche des mécanismes de coopération économique régionale, en particulier dans le commerce et l’investissement.

Photo de famille des dirigeants des économies membres de l’APEC lors du Sommet 2016 à Lima, Pérou.  Photo : Nhan Sang/VNA/CVN

«Créer un nouveau moteur et bâtir ensemble un avenir commun», c’est le thème que le Vietnam a choisi pour l’Année de l’APEC 2017, lequel est d’autant plus pertinent qu’il répond aux deux souhaits majeurs des économies membres : le premier, de trouver une nouvelle dynamique pour l’intégration, la connexion et la croissance économique en Asie-Pacifique, et le deuxième, qui est un dénominateur commun à ces économies, de bâtir une communauté placée sous le sceau de la paix, de la stabilité, du développement et de la prospérité. Le Vietnam a donc défini quatre grandes priorités pour l’APEC 2017, relatives à la connexion économique, au développement durable, à l’innovation, et à la réforme des PME. «Le fait que le Vietnam assume l’organisation de l’Année de l’APEC 2017 témoigne de la haute confiance que lui porte la communauté internationale, correspondant à la vision stratégique du pays sur les perspectives de la région Asie-Pacifique», a déclaré le président de la République, Trân Dai Quang, en sa qualité de dirigeant du pays hôte de l’Année de l’APEC 2017. «L’organisation de celle-ci est, pour le Vietnam, un grand honneur mais aussi une grande responsabilité», a souligné Trân Dai Quang.

Le Vietnam souhaite, avec les économies membres du forum, faire de l’APEC 2017 une année marquée par des évolutions progressives de ce forum de coopération économique afin de contribuer à la promotion de la paix, de la stabilité et de la prospérité dans la région comme dans le monde.

«Durant l’Année APEC 2017, les pays membres devraient conjuguer leurs efforts pour atteindre d’ici à 2020 les Objectifs de Bogor concernant la libéralisation du commerce et de l’investissement, mais aussi pour promouvoir la connexion régionale» a indiqué le chef de l’État vietnamien. Selon lui, cela permettra de jeter de solides bases pour un épanouissement du Partenariat Asie-Pacifique au service d’un développement durable et inclusif au XXIe siècle. Le Vietnam devrait saisir les opportunités que représente cette APEC 2017 pour accélérer intégralement l’œuvre du Renouveau (Dôi moi), faire du Vietnam un pays pour l’essentiel industrialisé et moderne d’ici à 2020, ainsi que pour rehausser le statut et le prestige de ce dernier sur la scène internationale. «Dotée d’un programme riche en activités, l’Année APEC 2017 sera pour le Vietnam une bonne occasion d’élever ses capacités d’intégration à l’économie mondiale, de promouvoir son image auprès des amis internationaux, ainsi que d’accélérer son développement socio-économique», a souligné le président vietnamien.

Une occasion en or pour les entreprises

L’organisation de l’APEC 2017 au Vietnam est considérée comme une occasion en or, un coup de pouce stratégique, pour la communauté des entreprises vietnamiennes. Du point de vue des milieux des affaires, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), Vu Tiên Lôc, a affirmé qu’il s’agissait d’un évènement de promotion très important pour les entreprises vietnamiennes du seul fait que l’APEC regroupe les plus grandes économies du monde comme les États-Unis, la Chine et le Japon, et que douze des 21 économies membres de l’APEC sont des parties au TPP.

L’APEC 2017 sera un coup de pouce pour le tourisme national, car 70% de ses visiteurs viendront de la région Asie- Pacifique. 
Photo : Dinh Manh Tu/VNA/CVN

Composé des grandes puissances économiques mondiales, l’APEC représente 59% du PIB et 48% du commerce mondial. Le forum est un mécanisme de coopération extrêmement important pour le Vietnam, car ses plus grands partenaires en commerce, ainsi que 80% de l’investissement direct étranger qu’il reçoit, sont des pays membres de l’APEC. Environ 79% de ses échanges commerciaux sont réalisés dans le cadre des accords de libre-échange signés avec les pays de la région Asie-Pacifique.

Le 25e Sommet de l’APEC, qui aura lieu en novembre 2017 à Dà Nang, dans le Centre du Vietnam, devrait réunir les chefs d’État et de gouvernement des 21 membres. Cet événement, organisé pour la 2e fois par le Vietnam, le premier l’ayant été en 2007, devrait permettre au Vietnam d’élever sont statut sur la scène internationale, de développer ses relations extérieures, d’attirer davantage d’investissements en provenance de la région, ainsi que de dynamiser le commerce au sein de cette dernière.

L’APEC 2017 est au centre de la politique extérieure du Vietnam jusqu’en 2020, au titre d’une contribution importante de ce dernier aux questions communes à l’APEC en cette période actuelle, dans l’intention d’approfondir ses relations de partenariat et de coopération avec ses économies membres comme ses entreprises, ainsi qu’avec ses amis dans la région.

Une intégration active et profonde

Il s’agit aussi d’une activité qui s’inscrit dans la perspective de célébration du 20e anniversaire de l’adhésion du Vietnam à l’APEC. Celui-ci souhaite faire de l’APEC un forum pour la population et les entreprises avec, en conséquence, de nombreuses activités prévues tout le long de cette année.

1998, année de son adhésion à l’APEC, marque pour le Vietnam un tournant décisif dans la mise en œuvre d’une politique extérieure reposant sur l’ouverture, la diversification et la multilatéralisation de ses relations, ainsi que son intégration à l’économie mondiale. Depuis, il a œuvré sans relâche à la promotion de la coopération entre les pays membres. En 2006, il a été l’hôte du 14e Sommet de l’APEC, lequel aura permis d’aboutir à une vision de long terme sur l’établissement d’une zone de libre-échange en Asie-Pacifique. En 2014, il a accueilli la 6e conférence ministérielle de l’APEC sur le développement des ressources humaines.

Le Vietnam a avancé plusieurs initiatives et a lancé une centaine de projets dans des secteurs aussi variés que l’économie, les sciences et les technologies, les PME, la gestion des situations d’urgence, la santé publique, la sécurité alimentaire, ou encore la lutte contre le terrorisme. Il a également eu un rôle important dans plusieurs mécanismes de coopération de l’APEC.

La région Asie-Pacifique est considérée aujourd’hui comme l’une des plus dynamiques de la planète. Ces deux dernières décennies, la coopération mise en place au sein de l’APEC a permis à des millions de personnes de sortir de la pauvreté, et favorisé l’émergence d’une classe moyenne. Les économistes estiment que les nombreux accords de libre-échange qui existent en Asie-Pacifique ne sont pas de nature à générer des conflits d’intérêt, mais qu’ils permettent, au contraire, l’instauration d’un environnement stable, gage de prospérité pour toute la région.

La région Asie-Pacifique passe pour être l’une des plus dynamiques de la planète en termes de croissance économique.  Photo : Sy Thang/VNA/CVN

Élaborer une vision pour 2020

Le rôle croissant de l’Asie-Pacifique sur la scène internationale a mis en évidence la nécessité pour les économies de la région de s’unir pour faire face aux nombreux défis qui se posent, à commencer par l’atonie de l’économie mondiale qui a d’inévitables répercussions pour la région. Ainsi, 2016 est la 4e année consécutive où la croissance du commerce dans la région est inférieure à celle du PIB de la région. Les économies membres de l’APEC connaissent plusieurs difficultés : un chômage croissant, un manque de ressources humaines qualifiées, des problèmes d’inégalité des sexes, une instabilité sociale grandissante... à cela, s’ajoutent des écarts de croissance, parfois importants. La région dépend encore trop des exportations et des ressources naturelles, tout en étant particulièrement exposée aux conséquences du changement climatique.

Le 25e Sommet de l’APEC a pour but d’intensifier les efforts pour réaliser d’ici à 2020 les Objectifs de Bogor en matière de libéralisation du commerce et de l’investissement, d’achever la définition des orientations de la coopération adoptées en 2014 et 2015, ainsi que d’instituer la zone de libre-échange Asie-Pacifique (FTAAP). Lors de l’APEC 25, les participants travailleront ensemble pour élaborer une vision pour 2020, qui privilégiera la paix, la stabilité, le développement et la prospérité sur le long terme en Asie-Pacifique.

Thê Linh/CVN






 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.