12/12/2018 23:15
L'Assemblée nationale (AN) du Vietnam s'est attachée à mettre en place un cadre juridique complet afin de créer un environnement favorable aux entreprises étrangères souhaitant investir au Vietnam, a déclaré le vice-président de l’AN, Phùng Quôc Hiên.

>>Coca-Cola favorise le développement de la filière du sucre
>>Hanoï remet la licence d'investissement d’expansion à Coca-Cola Vietnam

 

Le vice-président de l’AN, Phùng Quôc Hiên (droite), a reçu le PDG de Coca-Cola Vietnam, Sanket Ray, le 12 décembre à Hanoï. 
Photo: daibieunhandan/CVN 


Le 12 décembre, à Hanoï, le vice-président de l’AN, Phùng Quôc Hiên a donné une réception pour le PDG de Coca-Cola Vietnam, Sanket Ray.

Il a félicité le groupe pour ses réalisations au Vietnam depuis plus de 20 ans et pour sa contribution aux activités sociales locales. Il a hautement apprécié l’utilisation croissante par le groupe de matières premières et de produits agricoles vietnamiens dans sa production.

Il a demandé au groupe de continuer à respecter scrupuleusement la loi vietnamienne dans la réalisation de ses obligations en matière de paiement de l’impôt et de protection de l’environnement, et de participer davantage aux activités sociales.

Sanket Ray, PDG de Coca-Cola Vietnam, a informé son hôte de l’investissement du groupe au Vietnam, précisant que le groupe envisageait de développer ses activités en ouvrant deux autres usines à Hanoï et Hô Chi Minh-Ville en 2019 et 2020.

Il a ajouté que Coca-Cola Vietnam se conformerait aux réglementations en matière de protection de l'environnement, fabriquerait des produits destinés à protéger la santé des consommateurs locaux et continuerait à assumer ses responsabilités sociales dans le pays hôte.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.