01/09/2020 17:32
Le vice-Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a signé lundi 31 août la décision numérotée 1326/QD-TTg concernant les postes de président, de vice-président permanent, de vice-présidents de la Commission du fleuve Mékong Vietnam.
>>La MRC et Facebook sensibilisent le public aux catastrophes dans le bas-Mékong
>>Changement climatique : anticiper, s’adapter…

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, le 20 août.
Photo : VNA/CVN

Le Premier ministre a chargé le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung la mission du président de la Commission du fleuve du Mékong Vietnam, le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement Trân Hông Hà, la mission du vice-président permanent de la commission.

Les postes de vice-présidents de la Commission du fleuve du Mékong Vietnam sont assumées par le vice-ministre des AE Lê Hoài Trung, le vice-ministre du Plan et de l’Investissement Nguyên Van Trung, le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Hoàng Hiêp.

En 2019, la Commission du fleuve du Mékong Vietnam a participé au processus de consultation sur un plan directeur pour le développement économique de la région du delta du Mékong et a donné des avis sur les plans relatifs aux ressources en eau et aux grands projets d'investissement, a-t-on appris de la deuxième réunion plénière tenue en décembre 2019.

Elle a également achevé les négociations en vue de la conclusion d'un accord sur la réglementation de l'utilisation de l'eau le long de la frontière entre le Vietnam et le Cambodge. Elle a mis en place un certain nombre de groupes d’experts, mobilisant une large participation de toutes les parties prenantes aux activités nationales et internationales.

En 2020, la Commission continue à surveiller l'exploitation et l'utilisation des ressources en eau et autres ressources naturelles du bassin du Mékong.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.