30/01/2019 00:51
Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a travaillé mardi 29 janvier avec les autorités de Hanoï sur l’attraction et l’utilisation des investissements directs étrangers (IDE).

>>Vuong Dinh Huê inspecte la situation des IDE à Hai Phong et Bac Ninh
>>Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê à là réunion de bilan du secteur fiscal
 

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê (debout) lors de la séance de travail avec les autorités de Hanoï, le 29 janvier. Photo: Lâm Khanh/VNA/CVN


Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a recommandé à la capitale de poursuivre ses réformes, de s’adapter aux changements de situation dans les temps à venir, notamment dans les dix prochaines années. Il a affirmé que Hanoï devrait déterminer ses secteurs prioritaires pour attirer des IDE, de façon à favoriser sa participation à des chaînes de valeur mondiales et d’exploiter au mieux ses atouts et avantages.

Vuong Dinh Huê a également conseillé aux autorités municipales de continuellement améliorer son climat d’investissement en poursuivant la réforme administrative et en aidant les entreprises à participation étrangère à résoudre leurs difficultés.

Selon Nguyên Doan Toàn, vice-président du Comité populaire municipal, au 31 décembre 2018, Hanoï comptait près de 4.500 projets en vigueur pour un capital enregistré total de 36,6 milliards de dollars. L’année dernière, la capitale a attiré environ 7,5 milliards de dollars, soit 2,18 fois plus que 2017. Avec ce résultat, elle a occupé le premier rang national et a établi un record depuis l’ouverture aux investissements étrangers il y a 30 ans.

Actuellement, le Japon est le plus grand investisseur étranger à Hanoï, avec environ 10,2 milliards de dollars, devant Singapour (6 milliards) et la République de Corée (5,48 milliards).

Nguyên Duc Chung, président du Comité populaire de Hanoï, a rappelé les dialogues entre les autorités municipales et les investisseurs pour comprendre leur situation. Il a également souligné les efforts de la capitale dans l’accélération de la réforme administrative et la protection de l’environnement, avant d’indiquer des faiblesses telles que des règles encore ambiguës dans certains secteurs.


À cette occasion, Hanoï a présenté ses avis concernant l’avant-projet "Orientations pour améliorer les institutions, les politiques, la qualité et l’efficacité de l’attraction et de l’utilisation des investissements étrangers pour 2030".


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Que vaut une visite guidée gratuite de Hanoï? Comment appréhender une ville avec une culture très différente lorsque l’on vient d’arriver? Hanoi Free Tour Guide vous donne la réponse.